6 novembre 2014 AccueilMédicamentsPsychotrophesAnxiolytiquesPropranolol

Propranolol, un anxiolytique Bêta-bloquant, non cardio-sélectif

Habituellement utilisé contre les maladies cardiovasculaires et pour la réduction de la tension artérielle, il est prescrit en présence des signes somatiques de l’anxiété. C’est donc une substance anxiolytique qui appartient également à la famille chimique des bêta-bloquants. Elle permet de bloquer les effets de l’adrénaline, de réduire la fréquence cardiaque et d’atténuer, par conséquent, les symptômes liés à l’anxiété.

Disponible sous plusieurs noms de marque, le propranolol est également préconisé pour des indications thérapeutiques liées à l'anxiété et contre-indiqués chez certains patients avec, parfois, des effets indésirables.

Indications thérapeutiques liées à l'anxiété

Le propranolol est un agent pharmacologique qui peut être dans le traitement des troubles anxieux. Il agit au niveau du système nerveux central et permet de combattre l'anxiété, l'excitation maniaque.

Ainsi, il est préconisé en présence des symptômes physiques de l'anxiété tels que les palpitations, les tremblements, la tachycardie, la transpiration. Ce médicament ralentit le rythme cardiaque en vue d'atténuer ces manifestations somatiques ou ces conséquences cardiovasculaires liées à l'anxiété. Il modifie les symptômes végétatifs de l'anxiété.

Dans le cadre du traitement des troubles anxieux, le propranolol peut grandement aider les personnes victimes d'une anxiété de performance ou de situations (le trac) et de la crainte du public. Il permet de réduire l'anxiété qui peut survenir avant un examen ou une prestation chez les musiciens, les chanteurs qui doivent entrer en scène dans la mesure où il contribue à la réduction des tremblements.
Le propranolol est destiné à un usage à court terme lors de la prise en charge de l'anxiété.

Précautions d'emploi

Le propranolol ne convient pas à tous les patients et certains d'entre eux ne devraient pas l'utiliser. Ce sont notamment les personnes âgées, asthmatiques ou qui souffrent d'une hypotension, d'une maladie pulmonaire chronique, d'un trouble au niveau du foie ou des reins. Ce médicament est déconseillé en présence de certaines affections telles que le diabète, les pathologies cardiaques, la myasthénie (une pathologie entrainant une faiblesse musculaire). Les sujets qui présentent une fréquence cardiaque très lente, un problème de la peau tel que le psoriasis, ne doivent utiliser ce médicament.

Compte tenu des interactions médicamenteuses, le propranolol est contre-indiqué en association avec d'autres médicaments contenant de l'amiodarane, de l'imipramine, de la floctafénine ou du sultopride. La consommation de l'alcool doit être évitée lors du traitement pour ne pas aggraver les effets secondaires de ce médicament. Certaines femmes ne doivent pas prendre le propranolol lorsqu'elles sont enceintes ou lorsqu'elles allaitent.

Les effets indésirables

La prise de propranolol peut être associée à des effets indésirables avec l'apparition d'une perte de mémoire, des troubles du sommeil, des maux de tête, des sensations de picotement au niveau des doigts et des orteils. Certains patients peuvent éprouver des troubles gastriques tels que les nausées, les vomissements, la diarrhée, la constipation et des douleurs abdominales.

Le propranolol est susceptible de provoquer une vision floue, des vertiges, des étourdissements. L'insuffisance cardiaque, les éruptions cutanées, une hypotension, une crise d'asthme et une baisse excessive de la tension artérielle peuvent rarement apparaitre pendant le traitement.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Anxiolytiques

Psychotrophes

Médicaments

Santé Doc