10 août 2014 AccueilMédicamentsAnticoagulants

Les anticoagulants

Un anticoagulant désigne un produit d’origine naturel ou synthétique qui permet de réduire la capacité de coagulation du sang. La coagulation survient lorsque les constituants du sang s’agglutinent pour former une masse plus ou moins solide. Certaines pathologies sont souvent responsables de la coagulation du sang à l’intérieur de notre organisme. Grâce aux anticoagulants, le sang gardera sa même consistance et évitera ainsi des complications causées par des affections telles que la thrombose, l’embolie pulmonaire, etc.

Les traitements anticoagulants ont la particularité de « fluidifier le sang » c'est-à-dire qu'ils stoppent la capacité du sang à se coaguler. Ces traitements permettent de prévenir plusieurs affections pouvant toucher les vaisseaux sanguins. Les organes fréquemment touchés sont le poumon et le cerveau.

Quand fait-on un traitement anticoagulant ?

Selon les pathologies ou certaines circonstances, un médecin peut prescrire un traitement anticoagulant. Le plus souvent, le traitement est prescrit lorsque le patient est atteint d'une affection touchant les vaisseaux sanguins. Il peut s'agir d'une inflammation d'une veine avec formation de caillots (phlébite). Les anticoagulants sont parfois prescrits aux personnes souffrant de troubles cardiaques.

Les anticoagulants sont également utilisés pour prévenir la formation de caillots chez les patients qui sont temporairement immobilisés. Il est donc envisageable de faire un traitement anticoagulant à la suite d'une opération chirurgicale ou d'une fracture de la jambe.

Les différents anticoagulants

On peut classer les anticoagulants en fonction de leur mode d'administration. Nous avons les anticoagulants oraux et les anticoagulants injectables. Parmi les anticoagulants oraux, on retrouve les antivitamines K (AVK). Ils interviennent dans le traitement préventif d'un éventuel accident thromboembolique. D'autres anticoagulants tels que l'apixaban, le rivaroxaban et le dabigatran sont également disponibles dans les pharmacies. Ils sont généralement prescrits lorsque le traitement AVK n'est pas correctement équilibré. Les anticoagulants oraux sont quelques fois associés aux anticoagulants injectables.

Les anticoagulants injectables disposent de plusieurs composants actifs comme l'héparine ou le fondaparinux sodique. Le principal avantage des anticoagulants injectables est leur rapidité d'action. Ce type d'anticoagulant est sollicité lorsque l'affection a été constatée. La durée du traitement avec ces anticoagulants est relativement courte. Ils sont remplacés progressivement par les anticoagulants oraux.

Le traitement anticoagulant

Par mesure de précautions, il est recommandé de consulter un médecin avant la prise d'anticoagulant. Celui-ci sera en mesure de déterminer un traitement approprié. Le traitement anticoagulant est réalisé en fonction de l'affection du patient. La durée ou la périodicité du traitement varie selon les circonstances. Cependant, quel que soit le type de traitement, la prise des anticoagulants doit se faire de manière stricte.

Un surdosage pourrait avoir des conséquences graves sur la santé de l'utilisateur. En général, il est demandé à l'utilisateur d'effectuer une INR pour vérifier son taux de coagulation. En fonction des résultats obtenus, le traitement pourra être modifié. Durant le traitement anticoagulant, l'utilisateur pourra vaquer à ses occupations. Néanmoins, certaines activités (les sports de combat, le football, le ski, l'équitation, les travaux à risques, etc.) peuvent contribuer à l'apparition de complications.

Les effets secondaires

Les anticoagulants ne disposent pas réellement d'effets secondaires. Toutefois, une mauvaise utilisation des anticoagulants peut engendrer des complications. En effet, un surdosage de ces produits peut causer des saignements imprévisibles au niveau du nez, des gencives, de l'utérus, etc. Il est donc conseillé de suivre la posologie prescrite par le médecin en toute circonstance.

Médicaments

Santé Doc