18 novembre 2014 AccueilMédicamentsPsychotrophesAnxiolytiquesCamazépam

L’anxiolytique Camazépam

Camazépiam est une benzodiazépine qui a des propriétés hypnotiques, anti-convulsivantes et myorelaxantes relativement faibles avec des effets anxiolytiques particulièrement importants. Ce médicament se distingue des autres benzodiazépines par une efficacité thérapeutique particulièrement marquée contre l’anxiété. Il est employé pour traiter des patients affectés par des troubles psychiques comme l’anxiété et la dépression ainsi que les symptômes physiques et psychiques qui les caractérisent.

Camazépine est prescrit pour soulager à court terme, les patients affectés par l'anxiété qui génère une souffrance. Ce trouble psychique, marqué par une peur anticipatoire et un sentiment d'insécurité indéfinissable, altère la vie familiale, sociale, professionnelle du patient. Cet état d'anxiété, est associé à une hyperactivité, une agitation et bien d'autres symptômes psychiques (un sentiment diffus d'inquiétude, une irritabilité, une difficulté de concentration) et physiques (un trouble de sommeil, des vertiges, une envie constante d'uriner).

Il est également utile en présence d'une dépression qui est une affection psychique. Ce médicament permet de traiter cette pathologie qui dégrade le fonctionnement intellectuel et la santé physique du patient. Les manifestations psychiques sont dominées par une tristesse intense, une perte de plaisir, des sentiments de culpabilité et d'intérêt pour des activités considérées comme plaisantes et agréables auparavant. Les symptômes physiques qui ont des retentissements quotidiens sont, entre autres, une fatigue générale, des douleurs corporelles (maux de tête, maux de ventre).

Précautions d'emploi

Le camazépam est destiné à un traitement à court terme des troubles psychiques. L'administration à long terme peut entraîner une dépendance physique et psychique. Cette dépendance peut également se développer avec des doses plus élevées. Ce médicament requiert donc le respect du dosage prescrit par le médecin traitant et un traitement d'une courte durée. L'arrêt brusque du traitement avec le camazépam après un usage régulier, peut laisser apparaitre des symptômes de sevrage (des insomnies, une tachycardie, une irritabilité, des maux de tête). Il convient, alors, de diminuer progressivement les doses avant l'arrêt définitif du traitement.

Effets secondaires

Lors de la prise du camazépam, le patient peut constater un état de somnolence, des difficultés d'attention et de concentration, une diminution de la vigilance, la fatigue, une perte de mémoire. Une modification de la conscience, des troubles du comportement, des troubles cognitifs, des troubles de la coordination et des sensations vertigineuses, peuvent également apparaître pendant le traitement.

Contre indications

Les contre-indications liées à l'administration de ce médicament sont, une hypersensibilité ou une allergie au camazépam ou à l'un des constituants et bien d'autres conditions cliniques. Ainsi, les patients qui souffrent d'une insuffisance hépatique sévère, d'une myasthénie (faiblesse musculaire), d'une insuffisance respiratoire sévère et d'un syndrome d'apnée du sommeil, ne devraient pas utiliser ce médicament. En raison des risques chez les fœtus et les nourrissons, il est déconseillé chez les femmes enceintes et celles qui allaitent.

Anxiolytiques

Psychotrophes

Médicaments

Santé Doc