29 juin 2014 AccueilMédicamentsPsychotrophesclasse psychotropes

Les médicaments psychotropes

C’est au cours des années 1950 que le docteur Laborit constate qu’une molécule, la chlorpromazine (employée pour réduire le choc postopératoire), a des propriétés relaxantes. La découverte de ces propriétés lui donne l’idée d’introduire l’usage de cette molécule en psychiatrie afin de calmer les patients agités. C’est ainsi que nait le premier psychotrope.

Au sein du système nerveux, diverses réactions biochimiques ont lieu au niveau des neurones. Pour leur bon fonctionnement, les neurones synthétisent diverses substances : les neurotransmetteurs. Les neurotransmetteurs les plus connus sont la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline.

Lorsque ces neurotransmetteurs sont en quantité insuffisante ou anormalement élevée, cela peut engendrer des troubles. Le rôle des médicaments psychotropes est de stopper ces troubles en stabilisant les anomalies du fonctionnement des neurones.

Les différentes classes des psychotropes

On peut classer les médicaments psychotropes en cinq grandes classes : les neuroleptiques, les anxiolytiques, les hypnotiques, les antidépresseurs et les régulateurs de l'humeur. Les neuroleptiques sont les premiers médicaments psychotropes à être utilisés. Leur rôle est de calmer les patients agités en diminuant l'activité nerveuse.

Généralement les neuroleptiques sont indiqués dans les cas de psychoses, de confusion mentale, de dépressions, mais également dans le cadre de maladies maniaco-dépressives. Les anxiolytiques ont pour but de diminuer l'anxiété et favoriser la relaxation. Les anxiolytiques agissent sur le système nerveux central en diminuant son excitabilité. Ils sont prescrits pour traiter les cas d'anxiétés liés à un choc émotionnel ou apparus à la suite d'une maladie grave. Il existe une large gamme d'anxiolytiques, mais les plus utilisés sont ceux de la famille des benzodiazépines.

Avant d'être une catégorie à part entière, les hypnotiques étaient dans la même classe que les anxiolytiques. En effet, leurs molécules sont quasiment identiques. Les hypnotiques, surtout ceux de la famille des benzodiazépines (du fait de leur efficacité), sont prescrits pour lutter contre l'angoisse. Les antidépresseurs sont utilisés pour le traitement des dépressions (uniquement celles diagnostiquées par un médecin).

Les antidépresseurs soulagent efficacement les symptômes d'une dépression, mais il est important que le patient suive aussi une psychothérapie pour résoudre les causes de cette dépression. Les régulateurs d'humeur dont le plus connu est le lithium sont très efficaces dans la prévision des rechutes de dépressions et afin de traiter les différentes phases d'excitation des maladies maniaco-dépressives.

Les précautions à prendre

Comme pour les autres types de médicaments, la consommation d'alcool est déconseillée lorsqu'on prend des médicaments psychotropes. Cela peut provoquer une somnolence et accroitre les effets secondaires. Les personnes sous traitement psychotropes doivent également éviter la consommation de tabac qui diminue l'effet de certains psychotropes (les neuroleptiques).

Il est également déconseillé de consommer des drogues pendant un traitement à base de psychotropes. Celles-ci ont la particularité d'augmenter les effets sédatifs des psychotropes. Dans certains cas, l'association des produits peut provoquer des troubles graves tels que des hallucinations, des crises de panique ou une rechute de la maladie psychique.

La durée d'un traitement psychotrope varie selon la nature des troubles. Les troubles schizophréniques ou bipolaires demandent des traitements de longue durée. Quant aux autres manifestations, il est important que le traitement se fasse sur une durée limitée pour prévenir les effets de dépendance et d'accoutumance.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Psychotrophes

Médicaments

Santé Doc