24 octobre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathiePathologiesDacryocystite et homéopathie

Traiter la dacryocystite par l’homéopathie

Les premiers stades de la dacryocystite se caractérisent par un larmoiement continu et chronique du patient. Ensuite, le patient ressent de vives douleurs et il devient fiévreux. Lorsque l’infection s’installe un abcès se forme et il n’est pas rare que du pus s’échappe de l’abcès. La forme aigüe de la maladie se caractérise par l’apparition d’une tumeur rouge et douloureuse, tandis que la forme chronique voit apparaître un kyste indolore.

La dacryocystite touche principalement les nouveau-nés et les sexagénaires. Chez les personnes âgées, la pathologie est due à un vieillissement des canaux destinés à faciliter l'écoulement des larmes vers les fosses nasales, tandis que chez les bébés la maladie est due à une ouverture tardive de ces canaux.

Au cours de la dacryocystite, les excès de larmes stagnent dans le sac lacrymal au lieu d'être évacués vers les fosses nasales. Cette situation offre un terrain favorable à la multiplication des pathogènes dans le sac lacrymal. Comme conséquence, le sac lacrymal est victime d'une inflammation.

Les remèdes homéopathiques utilisés contre la dacryocystite

Calendula Officinalis 3 CH est le remède de base dans la prise en charge de la dacryocystite. La forme chronique de la maladie est, quant à elle, traitée à l'aide de Straphysagria. Les dilutions varieront entre 15 et 30 CH et le patient devra prendre une dose hebdomadaire sur une durée de 3 mois. En cas d'infection, Calcarea Sulfurica sera le remède le plus approprié. Il faudra prendre 5 granules des dilutions 4 ou 5 CH matin, midi et soir.

Le patient ayant des troubles de la vision est invité à prendre, durant un mois, une dose hebdomadaire de Silicea 9 CH. En cas de démangeaison des bords de la paupière, il faudra recourir à Cambodgia 5 CH. Si le mal est doublé d'un écoulement nasal et de picotement au niveau des yeux, Allium Cepa est le mieux indiqué. En cas de conjonctivite, il faudra associer Argentum nitricum au traitement, tandis que le recours à Arsenic album se fera en cas d'enflure des paupières.

Précautions et mise en garde

Seuls les ophtalmologues sont capables de diagnostiquer de façon précise une dacryocystite. La consultation d'un spécialiste est donc un préalable à la mise en place d'un traitement homéopathique de la dacryocystite. Les nourrissons doivent faire l'objet d'une attention particulière, vu leur susceptibilité à la dacryocystite. .

L'évolution des symptômes doit également être suivie de très près. Si après un mois de traitement, ces derniers ne s'estompent pas, il faudra s'attacher les services d'un médecin. Cette précaution est également de mise si la maladie s'aggrave ou si des complications font surface.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pathologies

Médecine douce

Santé Doc