27 octobre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathiePathologiesPtosis et soins homéopatiques

Traitement homéopathique du ptosis

Le ptosis ou « maladie de la paupière paresseuse » peut être aussi bien congénital qu’acquis. La vieillesse et les accidents sont les principales causes de la forme acquise. L’abus de drogues dures comme la morphine de l’oxycodone peut également causer le ptosis. La forme congénitale est plutôt héréditaire. Quelle que soit sa forme et ses causes, le ptosis peut être pris en charge par la médecine douce, notamment l’homéopathie.

La chute des paupières est en général moins accentuée au réveil, qu'à la fin de la journée. La maladie résulte d'un dysfonctionnement des muscles releveurs des paupières. Cette défaillance peut soit provenir d'une altération des fibres musculaires, soit d'une innervation défaillante du muscle.

On parle de Ptosis neurogène lorsque la défaillance musculaire est due à une interruption de l'influx nerveux. Le terme ptosis myogène désigne les formes de ptosis ayant pour origine une atteinte des fibres musculaire. La vision est touchée si l'abaissement des paupières occulte la pupille. Non traité, le ptosis peut causer des maladies telles que l'amblyopie et l'astigmatisme.

Préparations homéopathiques contre le ptosis

Conium maculatum fait partie des préparations utilisées pour soigner le ptosis. Ce remède extrait de la cigüe, une plante vénéneuse, permet de gérer la paralysie des fibres musculaires de la paupière. Le traitement s'étale sur une durée de 3 semaines et la dilution utilisée est 9 CH. Deux fois par jour, le patient doit prendre une dose cnstituée de 5 granules.

Pour soulager la gêne oculaire occasionnée par le ptosis, le patient peut prendre Syphilinum. Ce remède qui traite les formes neurogène et myogène est formulé à partir du sérum extrait des chancres d'une personne atteinte de syphilis.

Gelsemium Sempervirens a également un effet bénéfique sur le ptosis. Ce remède formulé à partir d'une souche de jasmin jaune traite le ptosis neurogène en réhabilitant les connexions nerveuses situées au niveau des muscles releveurs. Une dose de 5 granules de la dilution 15 CH de ce remède aide à juguler la paralysie de la paupière.

En cas de gonflement de la paupière et de spasmes, Belladonna s'avère le remède le plus approprié. Si le patient a une vision double et a des douleurs aux yeux, il faut opter pour Causticum. Les vertiges et l'impossibilité d'ouvrir les yeux la nuit sont, résorbés par Cocculus.

Précautions et mise en garde

L'homéopathie apporte un soulagement dans le cas du ptosis. Une prise en charge durable nécessite une intervention chirurgicale. Le diagnostic devant aboutir au traitement homéopathique doit se faire par un médecin. Un respect scrupuleux des doses et des dilutions prescrites par l'homéopathe est essentiel à une prise en charge réussie. En cas de ptosis congénital, l'avis d'un médecin est requis avant l'administration d'un remède homéopathique au nouveau-né.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pathologies

Médecine douce

Santé Doc