29 novembre 2014 AccueilMaladiesMaladies et troubles dentairesBruxisme
Bruxisme

Sections de l'article

  1. Symptômes
  2. Causes
  3. Traitement

Bruxisme : manifestations, causes et traitements

Le bruxisme se traduit par un fréquent serrement involontaire des dents pendant le sommeil. Il s’agit d’un trouble dû à un mouvement inconscient et sans raison, induit par l’appareil manducateur. Cette parafonction qui peut survenir de jour comme de nuit, se manifeste aussi par des grincements de dents. Lorsque le bruxisme est sévère, on parle de brycose, une pathologie provoquant de sérieuses abrasions dentaires.

Plusieurs types de bruxisme existent. Le bruxisme d'éveil apparait par exemple au moment des heures d'éveil et a une incidence minime puisqu'il est contrôlable. On distingue aussi le bruxisme centré qui est caractérisé par un serrement dentaire sans mouvement latéral et le bruxisme excentré pendant lequel des grincements de dents sont effectués, laissant voir de petits mouvements latéraux de la mâchoire. Le bruxisme est dit primaire ou idiopathique lorsqu'aucune cause n'est trouvée pour la justifier et secondaire ou iatrogène quand des problèmes psychiatriques, neurologiques et pharmacologiques y sont associés. Ce trouble en général peut engendrer une usure anormale des dents, une situation pouvant créer un plus grand risque de fracture dentaire, une sensibilité élevée des dents en contact avec le froid ainsi que des problèmes d'articulation.

Symptômes

Lorsque se manifeste le bruxisme, un craquement des mâchoires est observé et cela engendre leur raideur. Le sujet ressent très souvent des maux d'oreilles et a des difficultés à ouvrir la bouche. Lors du réveil le matin, il se retrouve avec une sensibilité des dents. La fatigue à la descente du lit et des maux de tête sont d'autres symptômes liés au bruxisme.

Causes

La science n'a pas établi les causes précises à la base de la survenue du bruxisme. Toutefois, de nombreux facteurs seraient à considérer. C'est le cas du fait de dormir sur le dos ou de la prise de stupéfiants comme l'ecstasy et d'antidépresseurs tels que la venlafaxine. Le stress et l'anxiété sont aussi perçus comme des facteurs déclenchant le bruxisme. La mise en place d'anesthésies générales répétées avec intubation auraient des effets traumatisant sur l'articulation temporo-mandibulaire et donc pourraient engendrer ce trouble. Une relation est soupçonnée entre les troubles respiratoires nocturnes générant une interférence avec la langue et la manifestation du bruxisme. Un trouble de l'occlusion dentaire est aussi mis en cause, mais on pense plus qu'il s'agit plus d'une conséquence du bruxisme qu'un facteur de son déclenchement.

Traitement

L'objectif thérapeutique en cas de bruxisme est de réduire les symptômes du trouble et de préserver le capital dentaire. Les professionnels de la dentition proposent ainsi une gouttière de plastique dur. Il s'agit d'un appareil avec lequel les dents sont protégées contre l'usure relative à la pression issue du serrement dentaire. La sensibilité ressentie au réveil causée par l'usure de l'émail est atténuée avec un gel fluoré. Si le trouble est présent malgré l'application de ces produits et si une cause précise est suspectée, un médecin spécialiste pourrait être contacté pour un traitement plus ciblé. Un ostéopathe, un médecin du sommeil, un physiothérapeute ou un chiropraticien sont autant de professionnels de santé pouvant participer au traitement du bruxisme.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Maladies et troubles dentaires

Santé Doc