11 juillet 2014 AccueilMaladiesPsychopathologie et neuropathologieSyndrome d’Asperger

Le syndrome d’Asperger, une variante d’autisme

Le syndrome d’Asperger est un trouble envahissant du développement caractérisé par une altération des interactions sociales, des intérêts restreints, des comportements répétitifs ou stéréotypés. Cette variante de l’autisme affecte ainsi les interactions sociales, la perception cognitive et la communication. La différence entre le syndrome d’Asperger et l’autisme est l’absence de retard mental. En effet, les personnes affectées par ce syndrome ne présentent pas de déficience mentale, elles ont une intelligence normale.

Ce trouble du spectre autistique qui touche majoritairement les enfants de sexe masculin, a été décrit en 1943 par le pédiatre autrichien, Hans Friedrich Asperger (1906 -1980).

Les symptômes du syndrome d'Asperger

Les symptômes du syndrome d'Asperger varient considérablement en degré d'un sujet à un autre. Ce tableau clinique est caractérisé par des perturbations au niveau des habiletés sociales avec des interactions limitées ou inappropriées. Le sujet présente des difficultés pour interagir avec les autres, pour initier et maintenir les conversations et les relations sociales. Par ailleurs, il ne parvient pas à répondre de façon cohérente aux attentes relationnelles et est souvent maladroit dans des situations sociales.

Les difficultés de communication figurent également parmi les symptômes du syndrome d'Asperger, avec la répétition du même mot ou des bribes de phrases (écholalie) ou une incompréhension manifeste des jeux de mots, des ironies, des blagues ou du sarcasme. La voix est souvent monotone ou rigide. La communication non-verbale est inhabituelle avec le manque de contact avec les yeux, un langage corporel, des expressions faciales, des postures, des gestes inappropriés ou disproportionnés.

Le syndrome d'Asperger se manifeste également par des comportements atypiques et stéréotypés, des difficultés de la coordination motrice, des intérêts restreints et parfois envahissants et une forte résistance au changement. L'obsession pour un sujet spécifique et un attachement excessif à certains objets sont des symptômes associés à ce trouble du développement.

Les causes du syndrome d'Asperger

La cause exacte n'est pas clairement établie, cependant le syndrome d'Asperger est un trouble du développement neurologique lié à des facteurs génétiques qui peuvent être également associés à des facteurs environnementaux, infectieux, métaboliques.

Les expositions toxiques, les infections prénatales, les problèmes lors de la grossesse ou de l'accouchement et l'intoxication du sang du fœtus peuvent déclencher l'apparition du syndrome d'Asperger. Ces complications ou ces causes accidentelles peuvent modifier ou aggraver l'anomalie génétique sous-jacente.
Ce syndrome peut résulter d'une croissance anormale des connexions dans le cerveau ou d'un dysfonctionnement des structures du cerveau.

Le traitement du syndrome d'Asperger

Il n'existe aucun traitement spécifique, cependant les personnes affectées par le syndrome d'Asperger peuvent bénéficier d'une prise en charge qui favorise l'intégration sociale, l'autocontrôle des comportements répétitifs, l'autonomie et l'apprentissage des compétences sociales.

Les médicaments, notamment les inhibiteurs sélectifs de la sérotonine, les antipsychotiques, sont prescrits en vue de traiter la comorbidité associée telle que l'anxiété, l'hyperactivité, les troubles de l'attention, les troubles obsessifs compulsifs, la dépression.

L'intervention psychothérapeutique, avec notamment la thérapie cognitivo-comportementale contribue à la réduction des troubles du comportement et de l'humeur. Elle permet de traiter efficacement les tendances obsessionnelles.

Les difficultés au niveau de la communication peuvent être réduites avec l'expertise d'un orthophoniste. Les séances orthophoniques visent à surmonter les difficultés liées à la communication expressive et réceptive.

La formation à la communication et aux compétences sociales facilite l'acquisition des aptitudes sociales les plus appropriées et l'interprétation des techniques de communications liées aux gestes, à la tonalité de la voix et au contact visuel.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Psychopathologie et neuropathologie

Santé Doc