12 septembre 2014 AccueilGrossesse et bébéFemme et grossesseGrossesse : examens et analyses

Grossesse : examens et analyses obligatoires

Un suivi médical approprié est nécessaire au cours de la grossesse pour préserver la santé de la femme enceinte et pour protéger le fœtus. Cette précaution favorise le bon déroulement de l’accouchement. Il permet de traiter efficacement et rapidement les éventuels problèmes médicaux liés à des infections ou à des maladies transmissibles et de prodiguer les meilleurs soins.

Dans cette perspective, l'observation médicale visant à déterminer l'état de santé de la mère et du fœtus à travers les analyses et les examens médicaux, s'avère nécessaire. Pour une meilleure prise en charge médicale, certains examens sont obligatoires au cours de la grossesse. Il s'agit de l'échographie obstétricale et d'une série d'examens sanguins et d'analyses d'urines bien spécifiques.

L'échographie obstétricale

Couramment utilisée pour l'examen du fœtus au cours de la grossesse, l'échographie est une technique médicale qui est pratiquée à l'aide d'une sonde à ultrasons, posée sur le ventre de la femme enceinte. Elle permet de suivre non seulement l'évolution de la grossesse mais également la croissance et le développement du fœtus.

Lorsque la grossesse ne comporte pas de risque obstétrical, la mère doit effectuer trois échographies à des dates bien précises.

La première échographie de grossesse se déroule au cours du premier trimestre, entre la 11ème et la 13ème semaine d'aménorrhée. Elle a pour but de déterminer le nombre d'embryons, la date du début de grossesse, de préciser l'âge gestationnel et de rechercher les éventuelles malformations.

L'échographie du second trimestre est un examen qui doit être réalisé au cours du 5ème mois de grossesse, entre la 22ème et la 25ème semaine d'aménorrhée. Cette seconde échographie dite morphologique permet d'examiner le fœtus sous toutes les cultures afin d'analyser de façon détaillée l'anatomie du fœtus, d'étudier sa morphologie et celle des organes. Elle permet de déterminer la croissance, le bien-être du fœtus et de découvrir le sexe du futur bébé.

Le repérage d'éventuelles malformations et l'estimation du poids du fœtus sont au cœur de la troisième échographie de grossesse qui intervient au cours du troisième trimestre de grossesse, entre la 32ème et la 34ème semaine d'aménorrhée. Cette dernière échographie permet de préciser la position du bébé à l'intérieur de l'utérus et de dépister les retards de croissance au niveau du futur bébé.

Les examens sanguins

Durant la grossesse, la femme enceinte doit obligatoirement subir certains examens sanguins. Ils visent à déterminer le groupe sanguin, à rechercher certains virus et à vérifier l'immunité de la mère contre certaines pathologies.

Le groupe sanguin

La prise de sang en vue d'établir le groupe sanguin est un examen qui permet de déterminer également le facteur rhésus de la mère. En plus des éventuelles incompatibilités de rhésus entre celui de la mère et celui du fœtus, cet examen permet d'entrevoir le stock de sang et d'envisager une éventuelle transfusion lors de l'accouchement.

La recherche des agglutinines irrégulières

La recherche des agglutinines irrégulières au cours de la grossesse a pour but de contrôler les échanges sanguins entre la mère et le fœtus, de détecter la présence d'anticorps dangereux pour le bébé. Ces anticorps anti-rhésus détruisent les globules rouges du futur bébé et sont à l'origine d'une anémie sévère qui peut provoquer la mort du fœtus.

  • Les différentes sérologies

La sérologie consiste à repérer les anticorps présents dans un sérum. Dans le cadre de la grossesse, les analyses sérologiques qui se déroulent au cours du premier trimestre, visent rechercher dans le sérum du plasma, toute trace d'anticorps dans un organisme qui a été confronté à une pathologie.

Les sérologies obligatoires lors de la grossesse sont celle de la syphilis, de la toxoplasmose et de la rubéole. Elles permettent de rechercher ces pathologies infectieuses chez la femme enceinte. Lorsqu'elle n'est pas immunisée, la sérologie de la toxoplasmose, est à répéter tous les mois. Au cours du sixième mois, la sérologie de l'hépatite B est obligatoire.

  • La numération formule sanguine ou hémogramme

L'hémogramme est un bilan sanguin qui permet de vérifier la numérisation des globules et de surveiller l'état des plaquettes sanguines, des processus de défenses immunitaires. Cet examen fournit de nombreuses informations relatives à l'état de santé de la mère et permet de mesurer les paramètres utiles en vue de diagnostiquer une anémie chez la mère. Lorsqu'une anémie est détectée, elle peut être corrigée par l'administration de fer et d'acide folique.

La numération formule sanguine est un examen qui se déroule au cours du sixième mois de grossesse.

Les analyses d'urines

La glycosurie et l'albuminurie sont des analyses d'urines obligatoires. Elles doivent être effectuées chaque mois en vue de surveiller l'absence d'albumine et de glucose dans les urines.

La recherche de protéines ou d'albumine dans les urines fournit des informations relatives au fonctionnement des reins et permet de suspecter des anomalies rénales, des infections urinaires et les éventuels signes d'une hypertension.

La recherche de glucose peut être, lorsque la réaction est positive, le reflet d'un trouble du métabolisme du sucre comme c'est le cas en présence d'un diabète gestationnel.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Femme et grossesse

Examens médicaux

Santé Doc