21 juin 2014 AccueilTechniques médicalesExamens et analysesExamens médicauxMédiastinoscopie

La médiastinoscopie, l’examen du médiastin

La médiastinoscopie permet d’analyser et d’étudier le médiastin, une cavité qui se trouve entre les poumons. L’examen se fait sous anesthésie générale dans des conditions stériles. Il est effectué à l’aide d’un appareil appelé le médiastinoscope. L’appareil se présente sous forme d’un tube surmonté d’une caméra et d’une source de lumière.

Grâce à la médiastinoscopie, le médecin traitant pourra voir les différents organes du médiastin (l'œsophage, le thymus et le cœur). De cette façon, il sera en mesure de repérer les différentes anomalies présentes ou de constater l'étendue d'une pathologie cancéreuse au niveau des organes. Il aura également la possibilité de faire des biopsies pour des analyses. Après l'examen, le médecin pourra établir un traitement adéquat en fonction de la pathologie dépistée.

Se préparer à une médiastinoscopie

Avant une médiastinoscopie, il est essentiel que le patient informe le médecin sur ses différents antécédents de santé ou sur ses allergies. Il est également important que le patient donne la liste des médicaments qu'il prend régulièrement. Certains médicaments contiennent des anticoagulants qui sont contre-indiqués. Les femmes enceintes doivent aussi faire part de leur état au médecin. Ces différentes informations permettront au médecin de prendre les dispositions requises pendant la médiastinoscopie.

Le jour de la médiastinoscopie, le patient doit venir à jeun. Il ne doit pas manger et boire durant les 6 heures qui précèdent l'examen. Le patient aura à retirer les différents objets susceptibles de gêner l'examen. Ces objets peuvent être des lunettes, des bijoux, des prothèses auditives ou dentaires, des vêtements, etc.

Le déroulement de l'examen

Comme la plupart des examens à exploration corporelle, le patient pourra recevoir un sédatif pour réduire son appréhension. Au moment où il sera endormi, le chirurgien posera un tube dans sa gorge pour l'aider à respirer puis il désinfectera la zone à inciser.

Le patient sera ensuite mis sous anesthésie générale avant l'insertion du médiastinoscope. L'insertion de l'appareil se fait soit sur le côté gauche de la poitrine soit au niveau de la base du cou. Après quoi, le spécialiste examinera le médiastin dans son ensemble et procédera à des biopsies. Une fois que le spécialiste aura atteint ses objectifs, il retirera le médiastinoscope du corps et suturera ensuite la partie incisée. Le patient pourra alors être envoyé en salle de réveil. La médiastinoscopie dure en moyenne une heure.

Les risques et les inconvénients de la médiastinoscopie

Bien que les complications soient rares, il est possible que le patient soit exposé à des risques. Il peut s'agir de saignements au niveau de l'œsophage ou des vaisseaux sanguins qui sont principalement dus à l'insertion de l'appareil. Il est également possible que le patient soit exposé à des infections.

Après l'examen, le patient ne sera pas au mieux de sa forme. Il ressentira une fatigue qui subsistera pendant plusieurs heures. Il va sentir aussi des douleurs qui s'estomperont au bout de quelques jours.

En général, il est conseillé au patient de rester à l'hôpital, mais il peut se faire raccompagner à son domicile par une personne de son entourage. L'anesthésie générale réduit les capacités physiques, ce qui représente un risque non négligeable.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Examens médicaux

Techniques médicales

Santé Doc