25 juin 2014 AccueilTechniques médicalesExamens et analysesExamens médicauxCystoscopie

Cystoscopie : examen de la vessie et de l’urètre au moyen d’un endoscope

La cystoscopie est un examen médical qui sert à analyser l’urètre et la vessie. La cystoscopie peut se faire aussi bien dans un centre hospitalier public que dans une clinique privée. L’examen doit être fait dans des conditions stériles pour éviter tout risque d’infection.

L'examen est recommandé aux personnes qui souffrent de symptômes comme les troubles urinaires, les infections urinaires fréquentes et le sang dans les urines. Le médecin prescrit la cystoscopie aux patients qui ont des antécédents familiaux de cancer. La cystoscopie est également employée pour suivre la progression de tumeur ou de polype.

Précautions en vue d'une cystoscopie

Avant une cystoscopie, le patient doit remplir des obligations administratives et des conditions physiques. Le jour de l'examen, il doit se munir de plusieurs documents tels que ses ordonnances, la lettre du médecin ou le bulletin d'examen, sa carte d'assuré social et sa carte d'identité.

Le patient devra se rendre à la cystoscopie avec une vessie remplie. L'urine sera recueillie avant la cystoscopie pour des analyses. Ces analyses viseront à vérifier la présence d'une infection urinaire ou de cellules cancéreuses.

Déroulement de l'examen

L'examen est réalisé par un urologue. Celui-ci se sert d'un endoscope pour l'étude. En général, une simple anesthésie locale suffit pour une cystoscopie. Si le patient montre des signes d'inquiétudes, un tranquillisant lui sera administré. Toutefois, ce type d'intervention peut nécessiter une anesthésie générale. Si l'intervention requiert une opération chirurgicale, le patient devra être sous anesthésie générale.

Durant l'examen, l'urologue introduira l'endoscope par le canal urinaire du patient. Pour réduire les douleurs ressenties lors de l'insertion de l'appareil, un gel anesthésique est appliqué sur l'endoscope. L'étude dure environ trente minutes environ. Après la cystoscopie, le patient qui a subi une anesthésie générale pourra quitter l'établissement accompagné par un proche.

Les risques et les inconvénients de la cystoscopie

La cystoscopie n'est pas douloureuse puisqu'elle requiert une anesthésie locale. Cependant, le patient peut ressentir une sensation de malaise. Cette sensation s'estompera rapidement.

La cystoscopie peut causer certaines complications. Ces complications peuvent être superficielles ou graves en fonction des cas.

La perfusion effectuée lors de l'examen, par exemple, peut entrainer une rupture d'un vaisseau sanguin (hématome).

Lors de l'examen, l'introduction de l'endoscope peut être à l'origine d'irritations des muqueuses du conduit urinaire.

Les prélèvements de tissus sont parfois la cause de complications en raison des saignements occasionnés. Dans des cas plus graves, ces prélèvements peuvent occasionner une perforation de la vessie.

L'insertion de l'appareil peut également provoquer une infection urinaire. Si l'organisme est directement en contact avec un virus, une bactérie ou un champignon, le patient développera une infection urinaire.

La plupart de ces infections sont sans danger. De plus, les médecins prescrivent des antibiotiques pour prévenir ou résoudre ces problèmes.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Examens médicaux

Techniques médicales

Santé Doc