26 juin 2014 AccueilTechniques médicalesExamens et analysesExamens médicauxCoronarographie

La coronarographie, pour examiner les artères coronaires

La coronarographie sert à étudier les artères coronaires du cœur humain. Cet examen médical permet d’identifier d’éventuels dysfonctionnements survenant dans la circulation sanguine : corps étrangers obstruant des vaisseaux sanguins, dégénérescence graisseuse des intérieurs des artères etc. La coronarographie a la particularité de résoudre ces anomalies en dilatant les vaisseaux sanguins incriminés.

La coronarographie est prescrite au patient qui pourrait faire l'objet d'un dysfonctionnement de leur système vasculaire. La technique médicale est également recommandée pour prévenir des problèmes de cœur. Les personnes souffrant de diabète, de taux élevé de cholestérol, d'hypertension ou dont l'âge excède la cinquantaine sont les plus visées par la coronarographie.

Fonctionnement de la coronarographie

L'examen se fait à l'aide de rayons X et d'un produit de contraste iodé. L'objectif de la méthode est de rendre visibles les artères coronaires reliées au cœur. La méthode nécessite l'emploi d'un cathéter pour l'injection du produit de contraste. Le produit (radio-opaque) ne peut être traversé par les rayons X. Une fois injecté, le produit à base d'iode va se mélanger au sang ce qui permettra de prendre des clichés des vaisseaux.

La machine utilisée lors d'une coronarographie est constituée de trois éléments : une table basculante servant à allonger le patient, un arceau mobile servant à émettre les rayons X et un système de visualisation qui permet à l'équipe médicale de suivre la progression du cathéter et d'enregistrer les travaux.

Le déroulement de l'examen

Lors de la coronarographie, un tranquillisant est administré au patient afin qu'il reste calme. Sa tension artérielle et son rythme cardiaque sont relevés périodiquement.

Avant la pose du cathéter, le cardiologue procède à une anesthésie locale. Une fois que l'anesthésie fera son effet, le cathéter sera inséré dans une artère du bras. Le cathéter continuera son parcours jusqu'à atteindre l'origine des artères.

Le cardiologue dispose de plusieurs écrans qui lui permettent d'avoir un visuel durant cette insertion. Lorsque le cathéter est en place, le produit de contraste est diffusé dans le réseau vasculaire. Il sera possible à ce moment-là de prendre des clichés de la zone. En cas de découverte d'anomalie, l'angioplastie est mise en œuvre.

La coronarographie dure une demi-heure en moyenne. Toutefois, il est conseillé au patient de rester allongé après l'examen. Certains cardiologues recommandent une hospitalisation de deux jours à leur patient.

Les inconvénients

La coronarographie peut entraîner des maux qui sont plus ou moins significatifs. Il est possible que l'introduction du cathéter provoque une infection ou un hématome. Néanmoins, une désinfection correcte de la peau permettra d'éviter ce cas de figure.

On note également la manifestation de réaction allergique due au produit de contraste. La prise de médicaments antiallergiques aidera à juguler ces réactions allergiques. Le patient peut être sujet à des palpitations et à des malaises. Généralement, ces symptômes sont passagers.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Examens médicaux

Techniques médicales

Santé Doc