27 juin 2014 AccueilTechniques médicalesExamens et analysesExamens médicauxAngiographie

L’angiographie, pour visualiser le système vasculaire

L’angiographie est une technique médicale qui permet de visualiser le système vasculaire d’un individu. La méthode nécessite l’emploi de rayons X et de produit de contraste à base d’iode. Le produit de contraste est introduit dans l’organisme grâce à un cathéter. L’iode a la particularité de repousser les ondes des rayons. Cette propriété radio-opaque de l’iode permet de prendre des clichés du système vasculaire du patient.

L'angiographie se fait grâce à une machine qui se compose d'une table basculante et d'un bras articulé. Cette table sert à maintenir le patient allongé tandis que le bras dispose d'un émetteur à rayons X. L'appareil possède également une console de commande.

Le déroulement de l'angiographie

Avant une angiographie, il est demandé au patient de retirer certains vêtements susceptibles de perturber le fonctionnement de l'examen. L'angiographie se fait généralement dans des conditions stériles. Une fois prêt, le patient est allongé sur la table basculante de l'appareil.

La séance débute par une anesthésie locale qui fait son effet en quelques minutes. ce qui permet au médecin d'insérer un cathéter dans le vaisseau. À ce moment-là, le produit de contraste est injecté au patient. Le radiologue se servira du bras articulé pour prendre des clichés des zones spécifiques du corps.

Il s'agit d'une étape cruciale de l'examen. C'est pourquoi il est demandé au patient d'éviter de bouger. Suivant les objectifs du médecin traitant, l'angiographie dure une trentaine de minutes ou un peu plus. Après l'examen, le médecin fera une première analyse puis donnera une interprétation détaillée des résultats obtenus.

Se préparer à une angiographie

Avant toute angiographie, le médecin traitant doit avoir certaines informations concernant le patient. Ces informations lui permettent de prendre les dispositions adéquates afin d'obtenir des résultats objectifs. Le patient doit faire une prise de sang quelques jours avant l'angiographie.

Le sang sera analysé pour examiner la coagulation sanguine de celui-ci. Il est également impératif d'être à jeun le jour de l'examen. Les patients souffrant d'allergies devront prendre des médicaments prescrits par le médecin. En dehors de l'anesthésie locale (une piqûre), l'angiographie est indolore. Néanmoins, l'injection du produit de contraste peut engendrer une sensation de chaleur.

Les inconvénients et les contre-indications d'une angiographie

L'angiographie entraîne certains effets secondaires comme la majorité des examens d'imagerie médicale. Durant l'examen, le patient sera sujet à des nausées et à des vertiges. Il est également possible que le patient vomisse quelques instants après l'injection de produit de contraste à base d'iode. Dans certains cas, le patient aura des difficultés à respirer après l'examen. Ces difficultés respiratoires sont dues à la diminution de calibre des bronches (Bronchospasme).

Suivant leur condition de santé, certaines personnes auront un traitement particulier lors de l'angiographie. Les femmes enceintes, par exemple, doivent mentionner impérativement leur état au radiologue pour éviter toutes complications.

Pareillement, les personnes souffrant d'allergie à l'iode, d'asthme ou d'eczéma sont dans l'obligation de suivre un traitement antiallergique avant un examen. Les personnes dont la tension artérielle est basse ou sujette à une insuffisance rénale sont contraintes d'informer le spécialiste. Il est conseillé aux patients prenant des anticoagulants de réduire ou de suspendre leurs prises.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Examens médicaux

Techniques médicales

Santé Doc