25 juin 2014 AccueilTechniques médicalesExamens et analysesExamens médicauxEchographie

L’échographie, pour repérer malformations, tumeurs ou infections

L’échographie est une technique d’imagerie médicale non invasive dont le fonctionnement repose sur l’utilisation des ultrasons. Cet examen sans danger et indolore.

Généralement aucune préparation n'est nécessaire pour subir une échographie. Mais il peut être demandé d'être à jeun pour les échographies abdominales ou avoir la vessie pleine pour les échographies du petit bassin. Pour ce dernier cas, il faut boire environ un litre d'eau avant l'examen et se retenir d'uriner.

Principe de fonctionnement de l'échographie

Les ultrasons sont des ondes acoustiques dont la fréquence varie entre 2,5 à 15 MHz inaudibles par l'homme du fait de leurs hautes fréquences. L'échographie fonctionne selon le principe du sonar. En effet, les ultrasons sont diffusés dans le corps à l'aide d'une sonde puis le signal est déformé ou rebondit lorsqu'il rencontre un organe et il retourne en sens inverse vers la sonde.

L'appareil de l'échographie (l'échographe) est composé d'une sonde qui émet les ultrasons qui sont produits par des matériaux piézoélectriques et réceptionne les échos des ultrasons, d'une console de commande pour la saisie des données du patient et pour les réglages, d'un moniteur d'un système informatique et d'un système d'enregistrement de données.

Son utilisation consiste à appliquer la sonde sur la peau en fonction de l'organe à explorer. Celle-ci émet des ultrasons qui traversent les tissus jusqu'à l'organe ciblé puis lui sont renvoyés sous la forme d'un écho. L'écho est ensuite analysé par le système informatique qui le transmet en direct sous forme d'image sur l'écran du moniteur.

Rôle de l'échographie

L'échographie permet de visualiser divers organes de l'abdomen, du cou, du petit bassin, mais également le cœur, les ligaments et les vaisseaux. Son but est de repérer certaines anomalies telles les infections, tumeurs et malformations.

L'échographie peut être utilisée pour guider un prélèvement en profondeur. Pendant la grossesse, l'échographie permet de suivre le développement et la vitalité du fœtus, de déceler des anomalies et à déterminer le sexe de l'enfant.

Quelques formes d'échographies

L'échographie gynécologique et obstétricale est utilisée dans le suivi de la grossesse. Elle permet d'avoir une image monochrome du fœtus. Cette technique peut être également utilisée pour la détection de troubles tels les kystes, les calculs ou les cancers.

Une nouvelle technique d'échographie dite en 3D a vu récemment le jour et est beaucoup utilisée dans les examens gynécologiques. Du fait qu'elle permet de reconstituer une image en trois dimensions, elle permet de déceler certaines malformations du fœtus difficilement visibles en échographie 2D.

L'échographie Doppler ou vasculaire qui permet l'analyse des flux sanguins intracardiaques et intra vasculaires. Elle permet de diagnostiquer certaines pathologies du cœur et des vaisseaux telles les cardiopathies congénitales et athéroscléroses.

L'échographie d'urgence appelée FAST en anglais (Focused assessment with sonography for trauma) permet de détecter la présence de fluide dans certains organes. Ce qui, dans le cas d'un traumatisme, indique une hémorragie.

Déroulement de l'échographie

Pendant l'examen, le patient est allongé sur un lit le plus souvent sur le dos. Un gel froid est appliqué sur la peau pour améliorer le contact avec la sonde et faciliter la propagation des ondes.

Il peut être demandé au patient de prendre de l'air, de souffler profondément ou de tourner sur le coté. Pour l'étude approfondie de certains organes tels l'utérus, la prostate ou les ovaires, la sonde peut être introduite dans les voies naturelles. C'est un examen assez rapide. La durée de l'examen varie de 10 à 30 minutes.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Examens médicaux

Techniques médicales

Santé Doc