Le scanner pour visualiser l’interieur du corps

Dans le domaine médical, le scanner tient une place très importante dans le diagnostic de certaines maladies. Le scanner permet d’observer les parties internes du corps. Les résultats de l’analyse d’un scanner se présentent sous forme d’images en coupes fines. Ces images aident le médecin à déceler les différentes anomalies ou lésions d’un organe (tumeurs, kystes, hémorragies…). Le médecin pourra aisément établir un diagnostic en vue d’un traitement ou d’une opération chirurgicale.

L'examen au scanographe, tomodensiomètre ou scanner s'étend aux parties du corps jugés difficiles à visualiser par d'autres moyens. Il intervient, lorsque la radiographie ou l'échographie ne sont pas à même de donner des résultats concluants. Certaines lésions ne sont pas décelables lors de la radiographie ou de l'échographie. Les parties du corps concernées sont entre autres l'abdomen, les os, le cortex cérébral, le trajet des vaisseaux sanguins, la cage thoracique.

Le produit de contraste

Avant le passage au scanner, le patient reçoit en général une injection pour faciliter le déroulement de l'analyse. Il s'agit de l'injection du produit de contraste. Cette solution accroît la capacité de contraste des organes sur les clichés pris lors d'un examen aux rayons X. Grâce aux propriétés radio-opaques du produit, les organes du patient pourront être alors visibles sur les clichés du radiologue.

La plupart du temps, l'injection du produit se fait par voie intraveineuse. Toutefois en fonction des organes à analyser, d'autres méthodes peuvent être employées. L'injection n'est pas douloureuse, mais elle peut engendrer une sensation de chaleur.

Le produit de contraste n'est pas dangereux pour la santé, mais en fonction de l'état de santé de certains patients des précautions doivent être prises. C'est le cas des personnes allergiques qui sont dans l'obligation de prendre des médicaments antiallergiques avant et après une séance de scanner.

Par prudence, le scanner peut être fait sans recourir au produit de contraste si le sujet présente un taux élevé de créatinine et les symptômes de sont HTA sont apparus de façon brutale.

Pour éviter toutes complications, il est recommandé au patient de donner un maximum d'informations sur ses antécédents de santé.

Comment fonctionne le scanner ?

Le scanner se présente, la plupart du temps, sous forme de cylindre. Il dispose d'un lit sur lequel le patient s'allonge. Ce lit permet au patient d'accéder à l'intérieur de l'appareil. Une fois à l'intérieur du scanner, un émetteur produit des rayons X. À l'inverse d'une radiographie standard, les rayons X du scanner ne se sont pas émis sur un point fixe. En effet, l'émetteur de rayons X du scanner effectue des rotations autour du patient.

Les passages des Rayons X sont complètement indolores. Toutefois durant ces passages, le patient doit adopter une certaine posture pour ne pas altérer les résultats d'analyses. Il doit, en effet, rester immobile et garder les bras le long du corps ou derrière la tête (la position des bras dépend de la partie du corps à analyser). Les informations recueillies par l'émetteur sont traitées par un ordinateur qui les convertira en images.

Au terme de l'examen, le médecin disposera de plusieurs images qui représentent des coupes fines du corps du patient. Chaque coupe du corps est faite entre 1 à 10 mm d'intervalles. L'examen au scanner ne dure qu'une quinzaine de minutes. Après la séance, le médecin interprétera les résultats obtenus pour vous donner ses conclusions concernant votre état de santé.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Examens médicaux

Techniques médicales

Santé Doc