22 juin 2014 AccueilTechniques médicalesExamens et analysesExamens médicauxThoracoscopie

La thoracoscopie, un examen du thorax

La thoracoscopie qui est aussi appelée pleuroscopie est un examen médical qui donne la possibilité au médecin d’étudier la cavité thoracique ou le thorax. Elle est réalisée à l’aide d’un endoscope (thoracoscope). Il s’agit d’un appareil médical qui se compose d’un tube surmonté d’une lentille et d’une source lumineuse.

Grâce à la thoracoscopie, le médecin peut être en mesure d'identifier les différentes anomalies dans la zone thoracique. L'examen permet aussi de traiter certaines pathologies. En effet, il est possible d'effectuer des interventions chirurgicales à l'aide de l'endoscope.

L'objectif de la thoracoscopie

Le but de la thoracoscopie est de déceler les différentes anomalies et dysfonctionnements qui touchent le thorax. À l'aide de la thoracoscopie, il est donc possible d'examiner différents organes de la cavité pleurale que sont les poumons, la paroi thoracique, le médiastin, le péricarde, etc.

L'examen permet aussi de découvrir les raisons d'une accumulation d'un liquide autour des poumons, de dépister les différentes pathologies cancéreuses de la cavité thoracique, de réaliser des biopsies, des ablations de tumeur ou des chirurgies au laser. La thoracoscopie donne la possibilité au médecin de faire une pleurodèse c'est-à-dire l'administration de médicaments directement dans les organes pulmonaires.

Le déroulement de l'examen

Pour faciliter le déroulement de la thoracoscopie, il est important que le patient suive certaines conditions qui reposent majoritairement sur son régime alimentaire. Il ne faut ni manger ni boire pendant les huit heures qui précèdent l'examen. Le patient devra se faire raccompagner par un membre de son entourage à la fin de l'examen.

La thoracoscopie se fait sous anesthésie générale. Or celle-ci réduit grandement la capacité physique du patient. Celui-ci ne pourra pas donc être en mesure de se rendre seul à son domicile.

L'examen est réalisé la plupart du temps dans la salle d'opération de l'hôpital. Dans la salle d'opération, le patient est allongé sur une table puis mis sous anesthésie générale. Le chirurgien effectue plusieurs incisions sur le patient. Il y aura deux incisions au niveau des cotes et une incision au niveau de la paroi thoracique. Le chirurgien procédera, ensuite, à l'insertion de l'endoscope dans l'une des incisions. Il pourra effectuer les différentes analyses et traitements sur le patient.

Dans le cadre d'une vidéo-thoracoscopie, l'endoscope ou le thoracoscope sera muni d'une caméra. En général, elle est employée à des fins chirurgicales. Lors d'une étude d'un poumon malade, l'endoscope pourra insuffler de l'air dans l'espace entre les poumons pour améliorer la visibilité de la zone. L'appareil peut servir à drainer du liquide présent dans la cavité thoracique. Une fois que le médecin aura achevé son travail, celui-ci retirera l'appareil. Les incisions seront refermées puis couvertes par de petits bandages. Après, le patient pourra rester au sein de l'hôpital pendant plusieurs jours.

Les risques et les inconvénients de la thoracoscopie

Comme la majorité des examens à exploration corporelle, le patient peut être exposé à des risques. Ces risques peuvent se traduire par des infections ou des perforations des organes qui constituent la cage thoracique.

Au niveau des inconvénients, on peut noter la survenance de maux de gorge, de difficulté respiratoire, d'arythmie cardiaque, d'atélectasie, etc. En cas de symptômes graves, il est conseillé au patient de contacter son médecin dans les plus brefs délais.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Examens médicaux

Techniques médicales

Santé Doc