19 août 2014 AccueilTechniques médicalesHormonothérapie

L’hormonothérapie

L’hormonothérapie est un traitement visant à modifier la production ou l’action des hormones naturelles afin d’empêcher le développement de cellules cancéreuses. Il existe plusieurs types de thérapies hormonales couramment utilisés pour traiter le cancer du sein et de la prostate. L’hormonothérapie est également utilisée comme traitement substitutif en cas de ménopause et de pathologies thyroïdiennes.

Les hormones sont des substances produites par différents organes ou glandes du système endocrinien. Ensuite, elles sont transportées dans le sang et agissent comme des messagers chimiques, qui influencent la croissance et l'activité des cellules. Cependant, la production des hormones peut est anormalement faible chez certaines personnes ou favoriser le développement de cellules cancéreuses chez d'autres.

Comment fonctionne la thérapie hormonale ?

Les cellules cancéreuses ont besoin d'hormones pour se développer. Lorsque ces hormones se fixent sur des protéines spécifiques appelées récepteurs d'hormones, ceux ci déclenchent une division cellulaire à l'intérieur des cellules cancéreuses qui se multiplient. L'hormonothérapie ralentit ou arrête la croissance des tumeurs en empêchant la production d'hormones nécessaires à la croissance des cellules cancéreuses. Certains traitements hormonaux se fixent au récepteur et bloquent la fixation des hormones naturelles. D'autres traitements agissent comme les inhibiteurs en abaissant leur niveau dans le sang.

Les différents types de traitements hormonaux

Il existe un certain nombre de traitements hormonaux qui peuvent être regroupés en deux catégories : d'une part les traitements hormonal substitutif chez les femmes ménopausées et les personnes l'hypothyroïdiennes, d' autre part les traitements hormonaux du cancer.

Les traitements hormonaux substitutifs

A la ménopause, le traitement hormonal substitutif (THS) remplace deux hormones féminines chez les femmes qui n'arrivent plus à les produire en raison de la ménopause. Ces hormones sont : l'œstrogène et la progestérone. La THS peut aider à réduire les bouffées de chaleur, traiter les symptômes vaginaux, et ralentir de la perte osseuse chez les femmes ménopausées.

La thyroïde une glande qui sécrète des hormones, à savoir la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3) responsable du processus métaboliques cellulaires. Lorsque l'activité de la thyroïde est insuffisante cela entraine de nombreux problèmes. Les hormones thyroïdiennes de substituions telles que la lévothyroxine sodique et la liothyronine sodium sont des médicaments utilisés pour traiter l'hypothyroïdie.

Les traitements hormonaux du cancer

Il existe différents types de traitements hormonaux pour le cancer du sein, tels que le tamoxifène, l'inhibiteur de l'aromatase et l'hormone lutéinisante. Si le tamoxifène est le traitement hormonal le plus couramment employé pour traiter le cancer du sein, l'inhibiteur de l'aromatase est plutôt utilisé chez les femmes ménopausées.

Quant à l'hormone lutéinisante, elle est employée chez les femmes non ménopausées afin d'empêcher la production d'œstrogène et de progestérone par les ovaires. Lorsque le cancer du sein est précoce, il est conseillé d'utiliser le tamoxifène pendant 2 ou 3 ans. En cas d'échec de ce traitement, un inhibiteur de l'aromatase peut être utlisé si la patiente n'est pas ménopausée.

Le cancer de la prostate dépend de la testostérone. L'hormonothérapie a donc pour but de réduire ou d'arrêter la sécrétion de testostérone en vue de ralentir ou arrêter la croissance du cancer. Il existe différents types de traitements hormonaux tels que l'hormone lutéinisante (LH), les anti-androgènes et les gonadotrophines.

Techniques médicales

Santé Doc