25 juin 2014 AccueilTechniques médicalesExamens et analysesExamens médicaux Cystographie

La cystographie, la radiographie de la vessie et de l’urètre

La cystographie est une méthode d’imagerie médicale qui permet d’étuder les parois de la vessie et de l’urètre.

En général, la cystographie est prescrite à ceux qui ont des difficultés à uriner ou des infections urinaires. L'examen aide à trouver d'éventuelles anomalies au niveau de la vessie et de l'urètre.

Comment fonctionne la cystographie ?

Comme la majorité des techniques d'imagerie médicale, la cystographie se réalise au moyen de rayons X et d'un produit iodé. L'objectif de la méthode est de prendre des clichés de la vessie pour déterminer sa position et sa taille dans l'organisme du patient.

L'injection du produit à base d'iode se fait grâce à une sonde introduite dans les voies urinaires. Lorsque la sonde est en position, le produit de contraste est diffusé à l'intérieur de la vessie. Ce produit permettra de visualiser la vessie sur les images.

La salle dans laquelle se déroule la cystographie se compose en général de deux pièces juxtaposées. L'une des pièces renferme l'appareil qui sert à la cystographie tandis que l'autre pièce comprend une console de commande où l'on trouve d'autres spécialistes. Les deux pièces sont séparées par une vitre.

Comment se déroule l'examen ?

Avant la cystographie, il est demandé au patient d'effectuer une analyse des urines (ECBU) pour rechercher d'éventuelles infections urinaires. Il n'est pas obligatoire de venir à jeun.

Le radiologue en charge de l'examen installe le patient, allongé sur le dos. Quand tout est prêt, le médecin spécialiste introduit la sonde urinaire et injecte le produit de contraste. La pose de la sonde urinaire peut être déplaisante pour certains. Par contre, l'injection du produit de contraste demeure indolore.

Pendant l'injection, le radiologue prend des clichés de la vessie sous plusieurs angles. Il fera, également, d'autres clichés de la vessie en train de se vider. Il est demandé au patient de maintenir une position stable et d'éviter de respirer lors de la prise de chaque cliché. La cystographie dure trente minutes en moyenne.

Quels sont les inconvénients d'une cystographie ?

La plupart des explorations médicales comportent parfois des inconvénients. C'est aussi le cas de la cystographie qui peut entraîner des désagréments.

On note un risque d'infection urinaire qui heureusement, peut être résolu par les antibiotiques. L'examen peut aussi provoquer dans certains cas des saignements de la paroi vésicale du fait de la pose de la sonde urinaire. Ceux-ci peuvent colorer l'urine durant une certaine période. Si les saignements persistent, il faudra prévenir le médecin traitant.

Chez l'homme, il est possible que l'examen engendre une réduction de l'urètre. Lorsque la cystographie est faite par ponction de la vessie, la formation d'un petit hématome n'est pas rare. Cependant, il se résorbera de lui-même au bout de quelques jours.

Certains désagréments sont dus à l'état de santé du patient. Les personnes allergiques au produit de contraste devront prendre des antiallergiques avant et après l'examen. Les femmes enceintes doivent aussi faire part de leur état au médecin traitant pour que les dispositions nécessaires soient prises.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Examens médicaux

Techniques médicales

Santé Doc