19 septembre 2014 AccueilGrossesse et bébéFemme et grossesseDixième mois de grossesse

Dixième mois de grossesse, risques de survie pour l’enfant

Le terme théorique de la grossesse est situé entre la 37ème et la 41ème semaine d’aménorrhée, soit entre la 35ème et la 39ème semaine de grossesse. A partir de la 40ème semaine de grossesse qui correspond à la 42ème d’aménorrhée, l’enfant entame sont dixième mois de vie dans l’utérus de sa mère.

A ce stade, des changements sont notables au niveau du fœtus et les risques liés à la survie du bébé augmentent.

Quarantième semaine

Au cours de la 40 ème semaine de grossesse, le bébé est recroquevillé et blotti dans une position fœtale à l'intérieur de l'utérus. Il a donc fini d'évoluer et sa taille est d'environ 50 cm, pour un poids qui oscille entre 3,3 et 3,5 kg. Il peut se développer un peu plus en longueur. Il est prêt pour la naissance et tous ses organes sont matures. Il a la tête en bas et effectue des mouvements pour s'installer vers le bas contre le canal de l'accouchement. Ces mouvements provoquent des douleurs chez la femme enceinte.

Mais, à ce stade gestationnel, la vigilance du fœtus est accrue de la part du personnel médical, car cette grossesse comporte de nombreux risques pour la survie du bébé. Les problèmes avec le métabolisme du glucose sont bien réels avec pour conséquence un poids de naissance excessif.

L'enfant peut également rejeter et inhaler une substance noirâtre, le méconium (matières fécales). Cette inhalation peut provoquer des problèmes respiratoires ou une infection lors de la naissance (pneumonie grave). Le rythme cardiaque peut également augmenter de manière significative.

Le liquide amniotique qui diminue, change également de couleur en se mélangeant au vernix qui continue de se détacher de la peau du fœtus. Ce liquide devient pâle et laiteux. Aussi, après le neuvième mois, le placenta rempli de moins en moins ses fonctions d'oxygénation et de nutrition.

Quarante unième semaine

A 41 semaines de grossesse, le bébé est médicalement prêt pour la naissance. Il peut gagner un peu de poids avec un rythme plus lent, et continuer de grandir jusqu'à la naissance, si le placenta continue de fonctionner. En passant un peu plus de temps dans l'utérus, le fœtus peut être un peu plus lourd et peser entre 3,7 et 3,8 kg, ses cheveux poussent davantage et ses ongles sont un peu plus longs.

Il a atteint le stade final de développement et bouge constamment dans un placenta qui devient exigu pour lui. En effectuant des mouvements continus, il tente de se met à l'aise dans ce milieu utérin à l'intérieur duquel il ne dispose pas d'assez d'espace pour se mouvoir grandement. La tête du fœtus descend un peu plus bas lorsque les contractions prédominent, puis remonte lorsqu'il n'y a plus de contractions.

Lorsque le placenta fonctionne convenablement et que le niveau du liquide amniotique est acceptable, le fœtus se porte bien, ses poumons se préparent pour la première bouffée d'oxygène.

Quarante deuxième semaine

A 42 semaines de grossesse, il s'installe un peu plus dans le bassin. Le gain de poids est lent, les ongles sont toujours longs. Il possède beaucoup de cheveux et un peu de graisses en dessous des tissus. La peau peut être recouverte de vernix. Ainsi, à la naissance la peau du bébé risque d'être sèche, fissurée et un peu squameuse.

A ce stade de développement, le placenta qui fournit les nutriments, peut cesser de produire le liquide amniotique. En commençant à vieillir, il peut ne pas fonctionner aussi efficacement qu'auparavant.

Avec la perte de la fonction placentaire et le dysfonctionnement nutritif, au-delà de 42 semaines de gestation, les risques de perte fœtale sont accrus. Pour éviter la perte du bébé, la grossesse après terme doit bénéficier d'un suivi médical. Cela d'autant plus que cette présence prolongée dans l'utérus peut être à l'origine d'une souffrance fœtale qui peut provoquer la mort fœtale in utéro.

Pour mettre l'enfant à l'abri des risques liés à la postmaturité, le médecin peut déclencher l'accouchement ou en cas d'urgence, une césarienne sera décidée. A ce stade gestationnel, l'accouchement peut être provoqué par l'administration de médicaments.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Femme et grossesse

Santé Doc