4 décembre 2014 AccueilMédecineMédecine doucePhytothérapieMiel et santé

Le miel et ses bienfaits sur la santé

Produit par les abeilles à partir du nectar des fleurs, le miel est un aliment délicieux qu’on peut consommer dans plusieurs circonstances. Les sportifs l’apprécient particulièrement car il leur redonne de l’énergie de façon échelonnée dans le temps, ce qui n’est pas le cas avec le sucre. Plusieurs études ont permis de mettre en évidence les multitudes vertus de ce nectar. En France, on l’utilise entre autres pour élaborer des bonbons dont l’efficacité est prouvée dans le soulagement des maux de gorge. En Russie et dans plusieurs autres pays, le miel est considéré comme un médicament et sa consommation est conseillée dans le traitement de plusieurs affections.

Au-delà de son goût délicieux, le miel est dégusté dans certaines régions pour profiter de ses vertus thérapeutiques. Cette substance sucrée fabriquée par les abeilles à partir du nectar des fleurs a même permis la mise en place d'une médecine particulière : l'apithérapie. Celle-ci consiste à traiter les pathologies en mettant à profit les bienfaits du miel et ses produits dérivés. Les remèdes élaborés dans cette médecine sont faits avec la substance prise à l'état pur ou associée à des plantes.

Types de miel et leur composition

Le miel peut être obtenu à partir de diverses fleurs. Il existe toutefois des miels monofloraux, c'est-à-dire qu'ils sont obtenus à 80% d'une seule et même variété florale. On peut citer par exemple le miel de sapin dont la richesse en phosphore, en bore, en calcium, en potassium, en zinc, en soufre, en fer, ou encore en magnésium est significative.

Ces mêmes oligoéléments sont présents à des proportions variées dans le miel de tournesol, le miel de tilleul, le miel de châtaignier et le miel de romarin. En général, on estime à 327 kilocalories la valeur énergétique de 100 grammes de miel.

Propriétés thérapeutiques

Le système immunitaire est renforcé en consommant régulièrement le miel. Ce produit est reconnu pour son pouvoir de guérison en cas de maux de gorge. Ses propriétés antibactériennes ont été démontrées scientifiquement. C'est pourquoi dans certains hôpitaux, on l'intègre dans l'arsenal thérapeutique visant le traitement des plaies et des brûlures.

Avec le miel, il est possible de lutter contre l'insomnie, la fatigue, le rhume et plusieurs problèmes digestifs. La substance a des propriétés antioxydantes qui lui permettent de réduire la formation des radicaux libres en cause dans le vieillissement. Sous l'influence du miel, la rétention du calcium et du magnésium dans l'organisme peut être meilleure, de même que le maintien à un bon niveau du taux d'hémoglobine dans le sang.

Précaution

Les effets négatifs issus d'une consommation abusive du miel n'ont pas encore été établis. Les professionnels recommandent toutefois de faire attention aux dents car la substance a un pouvoir cariogène important, comme les autres produits contenant du glucide.

Cela dit, une carie dentaire pourrait apparaître à la longue en cas de consommation régulière de miel. Il est ainsi conseillé d'avoir une bonne hygiène dentaire et de se brosser après avoir dégusté ce produit.

Au Canada, le miel est pointé du doigt dans la survenue du botulisme infantile, une maladie rare due à une ingestion des spores de la bactérie Clostridium botulinum. Ces spores auraient été transportées par les abeilles après un contact aérien avec celles-ci.

Les enfants de moins d'un an étant incapables de digérer rapidement ces spores, il s'en suit une germination aboutissant à la production d'une neurotoxine capable de causer la mort. Face à cette réalité, les autorités canadiennes recommandent de ne pas donner du miel aux nourrissons.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Phytothérapie

Médecine douce

Santé Doc