30 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine doucePhytothérapiePomme de terre

Se soigner par la pomme de terre

Célèbre plante de la famille des Solanacées, la pomme de terre n’a pas que de l’importance dans le domaine alimentaire. On l’apprécie aussi en médecine car ses propriétés thérapeutiques ont été mises en évidence. Au XIXe siècle en Europe, la pomme de terre a permis de prévenir et de lutter contre le scorbut du fait de sa teneur appréciable en vitamine C. Aujourd’hui, divers autres maux peuvent être combattus en consommant régulièrement cette plante.

La pomme de terre provient du sud-ouest de l'Amérique du sud, précisément de la cordillère des Andes. Sa culture se fait dans plus de 150 pays et on la considère comme le tubercule le plus consommé au monde. La pomme de terre n'est pas à la base une plante médicinale. Toutefois, elle peut agir efficacement dans la lutte de certaines pathologies.

Composants

La pomme de terre renferme une bonne quantité de sels minéraux dont particulièrement le potassium. Cet élément est important à l'organisme car il facilite la transmission des impulsions nerveuses coordonnant l'activité des muscles. Dans le tubercule, la présence de vitamines est appréciable, surtout celle de la vitamine C. On en trouve d'autres également comme les vitamines B2, A et K. La teneur en fibres et amidon de la pomme de terre est particulièrement élevée et n'est pas sans intérêt pour la santé.

Indications thérapeutiques

Après certains travaux scientifiques, il a été conclu que la pomme de terre a le pouvoir de soigner les ulcères gastriques. Même si cette conclusion ne fait pas l'unanimité auprès des chercheurs, des signes positifs ont néanmoins été constatés dans l'échantillon de personnes choisi pour ces recherches. A en croire des naturopathes, la pomme de terre peut permettre aussi de soigner les blessures domestiques comme celles qui surviennent dans la cuisine ou dans le jardin. Le tubercule serait aussi excellent contre les verrues. Il est toutefois avancé à ce niveau que l'efficacité du traitement est garantie après avoir enterré le tubercule au fond du jardin.

La pomme de terre peut aussi être utilisée contre les cernes et serait efficace contre les peaux grasses au niveau du visage. Il est possible par ailleurs de soulager les douleurs articulaires et dorsales avec la plante, ainsi que les gencives enflées. Cependant, il faut préciser que ces allégations n'ont pas été prouvées par des études scientifiques. L'action thérapeutique vérifiée de la pomme de terre est sa capacité à lutter contre le scorbut, une pathologie ancienne due à un déficit de vitamine C. Par ailleurs, les vertus anti-inflammatoires, émollientes, cicatrisantes et dépuratives de la pomme de terre sont attestées.

Utilisations

En fonction du problème de santé visé, la pomme de terre est utilisée d'une façon spécifique. Par exemple il est recommandé de boire son jus à jeun (obtenu à partir du tubercule cru) contre les ulcères gastriques. Pour les blessures domestiques comme une brûlure à la main, la pomme de terre râpé et mélangée à de huile d'olive serait efficace.

Concernant la lutte contre la peau grasse du visage, la satisfaction viendrait d'une tranche de pomme de terre crue utilisée en massage sur les parties concernées. Quant aux gencives enflées, leur traitement serait possible avec les pelures de la plante. Avant toutefois de mettre en application ces traitements, il est nécessaire de contacter un spécialiste pour des conseils avisés.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Phytothérapie

Médecine douce

Santé Doc