4 décembre 2014 AccueilMédecineMédecine doucePhytothérapiePeyote

Les vertus du Peyote

Le peyote ou peyotl est un petit cactus sans épines d’aspect verdâtre que les Mexicains considéraient autrefois comme une plante sacrée. Les effets enivrants et hallucinants de l’espèce sont à la base de son utilisation courante pendant les fêtes populaires et les cérémonies religieuses. Le peyote provoque une transe hallucinatoire qui était mise à profit par les indigènes du Mexique et ceux du sud-ouest des Etats-Unis en vue d’établir un contact avec le monde surnaturel et être en communion mystique avec des dieux. Les propriétés hallucinogènes de ce cactus en font une plante médicinale utilisée en médecine psychosomatique.

Le peyote est désigné par diverses autres appellations originaires de peuples mexicains comme « kamaba » par les Tépéhuanes de l'Etat de Nayarit et de la région de Sierra-Madre, « huatari » par les Coras et « hicouri » par les Huichols. C'est une plante appartenant au genre « Artocarpus » ou « Analonium » et il existe 6 ou 7 espèces de celle-ci. La plus connue du fait de l'importance de ces propriétés hallucinantes est « Artocarpus lewini ».

Le peyote est un cactus à racine pivotante qui a tendance à s'enfoncer en profondeur dans le sol. La plante est courante particulièrement dans l'État de Zacatecas, au nord du Mexique. Son pouvoir hallucinant est très élevé si bien que sa consommation est interdite dans plusieurs pays où on la classe parmi les drogues.

Composants et utilisation

Plusieurs alcaloïdes isoquinoléiques et du mucilage sont présents dans le peyote. On y trouve également des dérivés de la phényl-éthylamine dont particulièrement la mescaline, un puissant hallucinogène. Chez les Indiens du nord du Mexique, c'est la partie aérienne de la plante qui est prise directement puis mâchée. Certains la préfèrent par contre en infusion. Le peyote leur permettrait de braver la fatigue et la soif non sans leur procurer d'intenses hallucinations visuelles.

Propriétés

Le peyotl est recherché pour ses propriétés sédatives et antispasmodiques, particulièrement en médecine psychosomatique. Les remèdes élaborés à partir de l'espèce permettent de lutter contre l'anxiété et certaines affections mentales. Le peyote accroit l'activité intellectuelle et procure une sensation de légèreté.

Chez les amérindiens, ce cactus est utilisé pour fabriquer un antidote contre le venin des serpents. C'est un bon stimulant pour ce peuple qui s'en sert en cas de fatigue. Une consommation modérée de peyote leur permettrait de se remettre vite d'aplomb et de faire un grand effort physique. Le amérindiens s'en servent également dans le traitement des douleurs articulaires.

Mise en garde

Dans plusieurs pays, le peyote est soumis à la législation sur les stupéfiants étant considéré comme une drogue psychédélique. Sa mise sur le marché et son utilisation sont ainsi interdites. Dans les régions où sa consommation est fréquente, il a été rapporté de sérieuses nausées aboutissant parfois à des vomissements du fait de son goût amer. Lorsque l'effet hallucinogène de l'espèce est atteint, le sujet est vivement surexcité et est confronté à des visions flippantes car particulièrement colorées.

Il peut avoir les yeux écarquillés pendant un bon moment tout en montrant une insensibilité à tout ce qui se passe autour de lui. Plusieurs Indiens du Nayarit ont trouvé ces moments tellement insupportables qu'ils ont préféré tourné le dos à la consommation du peyote pourtant recommandée par leur religion. Lorsque l'effet de hallucinogène de la plante passe, le sujet reste dans une sorte d'hébétude qui peut durer jusqu'à 2 jours.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Phytothérapie

Médecine douce

Santé Doc