22 août 2014 AccueilMédecineMédecine doucePhytothérapieReine des prés

La reine des prés

De son nom scientifique Filipendula ulmaria, la reine des prés est une plante médicinale également appelée spirée ulmaire. Cette plante vivace et herbacée qui fait partie de la famille des Rosacées, a une hauteur variant entre 50 et 150 cm. Originaire du continent européen et asiatique, la spirée ulmaire se développe sans difficulté dans les milieux humides. Jadis utilisée pour ses potentiels ornemental et aromatique, cette espèce végétale possède aussi des vertus thérapeutiques indéniables.

On reconnaît la reine des prés par sa tige rougeâtre en forme de cannelle et ses feuilles vertes argentées formées de folioles dentées. Ses fleurs blanches diffusent une odeur prononcée d'amande. Les fleurs et les feuilles séchées sont utilisées dans la fabrication de produits phytothérapiques.

Principaux constituants et propriétés

Les principaux principes actifs de la reine des près sont :

  • l'acide salicylique (précurseur de l'aspirine), confère des propriétés antiseptique et analgésique ;
  • les flavonoïdes, sont veinotoniques et anti-oxydants ;
  • les glucosides phénoliques ;
  • L'héliotropine, dégage une odeur de vanille (propriété aromatique) ;
  • les sucres,
  • la gaulthérine, libère du salycilate de méthyle, un analgésique connu ;
  • les tanins, dont la capacité à précipiter les protéines de leurs solutions aqueuses est connue.
  • le soufre, intervient dans l'élaboration de deux acides aminés
  • la vitamine C, stimule les défenses immunitaires en plus de faciliter l'absorption du fer, un oligo-élément minéral,
  • le calcium,
  • la vanille, un arôme de qualité
  • et le fer,

Ces principes actifs sont à la base des nombreuses propriétés de la reine des prés. Ce sont entre autres les propriétés anti-inflammatoire, diurétique et antiacide. On peut aussi relever les valeurs astringente, fébrifuge et tonique de cette plante. Les spécialistes ont découvert que la reine des prés est également anti-œdémateuse, anticoagulante, sudorifique et dépurative.

Différentes indications

De par ses nombreuses propriétés, la reine des prés intervient dans le traitement de plusieurs pathologies. Ce sont, entre autres, les problèmes liés à la peau tels que les peaux matures, grasses ou relâchées, les pores dilatés, les plaies et blessures, les hématomes, la cellulite, les chocs, les œdèmes et les bosses. Aussi, permet-elle de traiter les douleurs articulaires telles que les arthroses, les rhumatismes, les gouttes et les arthrites.

De même, la reine des prés se présente comme un excellent remède contre les troubles gastro-intestinaux tels que les ulcères gastriques, les indigestions, les vomissements, les brûlures d'estomac, les nausées et les diarrhées. Par ailleurs, elle permet de soigner les crampes musculaires, les lithiases urinaires et rénales, les états grippaux, les cystites, les céphalées et migraines, la fièvre, les courbatures, les douleurs dentaires et l'obésité.

Posologie et contre-indications

Les produits à base de reine de prés sont disponibles sous plusieurs formes à savoir les ampoules, la teinture mère, les gélules, les pommades et les infusions. Quelle que soit la forme, la posologie journalière admise de la reine des prés ne doit pas excéder les 1,5 gramme.La durée du traitement varie en fonction de la maladie et de la personne à traiter. La reine des prés peut être utilisée par voie interne ou par voie externe.

L'usage de la reine des prés est contre indiqué pour les personnes sensibles aux dérivés salicylés et à l'aspirine ainsi qu'aux femmes en état de grossesse ou d'allaitement. Dans tous les cas, l'avis d'un spécialiste est fortement recommandé avant toute utilisation de la reine des prés.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Phytothérapie

Médecine douce

Santé Doc