22 août 2014 AccueilMédecineMédecine doucePhytothérapieMillepertuis, antidépresseur naturel

Le millepertuis, un antidépresseur naturel

Le millepertuis est reconnaissable à travers sa tige dressée de couleur rouge et ses feuilles sessiles et opposées. Ces dernières sont de forme ovoïde et oblongue dotées de plusieurs perforations translucides à l’origine de la sécrétion du mésophylle. Le millepertuis présente de magnifiques fleurs de couleur jaune éclatante. Utilisé depuis les temps antiques pour ses vertus thérapeutiques, le millepertuis se révèle un puissant remède contre les dépressions et sa popularité est en constante croissance

Originaire des régions méditerranéennes et dénommé trucheron jaune ou encore herbe de la saint jean, le millepertuis est une plante vivace et herbacée dont la hauteur varie entre 25 et 50 cm. Membre de la famille des Hypéricacées ou Clusiacées, cette espèce végétale est désignée par le nom botanique de Hypericum perforatum. .

Propriétés et principes actifs

On reconnait au millepertuis plusieurs propriétés thérapeutiques. Les principalessont les propriétés antiseptique, analgésique, anti-inflammatoire, antioxydant,cicatrisante, antispasmodique, antivirale, antidépresseur, sédative, astringente et anxiolytique. Le principal principe actif du millepertuis est l'hypéricine auquel est associé le pseudohypéricine.

En plus de ces derniers, on retrouve également plusieurs autres substances actives à savoir l'hyperforine, les tanins, les flavonoïdes, l'huile essentielle, les acides phénols et les xanthomes. Ces différents principes actifs sont généralement concentrés au niveau des fleurs et bourgeons ainsi qu'au niveau des feuilles et de la tige du millepertuis. Le millepertuis se distingue des autres antidépresseurs par son extraordinaire tolérance.

Indications

Le millepertuis est à l'origine du traitement de plusieurs maladies en phytothérapie. En effet, il permet de traiter efficacement les dépressions légères transitoires, les troubles obsessionnels compulsifs ainsi que les dépressions liées à la venue de l'hiver dites déprimes saisonnières. Le millepertuis permet également la réduction du stress ainsi que des symptômes du syndrome prémenstruel et de la ménopause à savoir les bouffées de chaleur, les étourdissements et les palpitations.

De même, le millepertuis est un excellent remède contre les contusions, les lésions de la peau, les névralgies, les douleurs musculaires (crampes) et les douleurs dentaires.Aussi, permet-il de cicatriser rapidement certaines blessures et brûlures du premier degré. Par ailleurs, le millepertuis intervient dans le traitement de certains troubles psychosomatiques à savoir l'anxiété, les états dépressifs, les troubles digestifs (dyspepsie) et les agitations nerveuses. L'usage du millepertuis permet l'amélioration de la qualité du sommeil. De plus, le millepertuis peut être utilisé par voie interne et par voie externe.

Contre-indications et dosage

Le millepertuis est contre indiqué pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes, chez les enfants à bas âge et adolescents. Aussi est-il recommandé l'avis d'un spécialiste au regard des nombreuses interactions négatives du millepertuis avec certains médicaments tels que les pilules contraceptives, les anticoagulants, les anesthésiques, les antidiabétiques et les antidépresseurs de synthèses et également des effets indésirables résultant de son utilisation (fatigue, troubles digestifs, fortes irritabilités, allergies cutanées).

Le millepertuis peut est commercialisé sous différentes formes à savoir les infusions, les teintures, les huiles et les gélules. La posologie est variable selon la pathologie observée. Cependant, la moyenne journalière conseillée est de 300 mg en trois prises pour une durée minimale de six semaines.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Phytothérapie

Médecine douce

Santé Doc