22 août 2014 AccueilMédecineMédecine doucePhytothérapieSoja, bon pour la santé

Le soja, pour une bonne santé

Le soja, encore appelé soya, est une légumineuse de la famille des papilionacées initialement cultivée dans les pays d’Asie tels que la Chine et le Japon. Cette plante d’exception contient de nombreuses vitamines à l’instar des vitamines A, B1, B2, B6 et B9. Composée de 36% de protéines, le soja est la source protéique la plus complète du monde végétal. Elle recèle également de lipides à hauteur de 18% et deglucides à hauteur de 30%.

Les isoflavones du soja, qui sont des œstrogènes d'origine végétale interviennent dans la régulation du taux d'œstrogènes dans l'organisme. La lécithine contenue dans le soya, renferme énormément d'acides gras polyinsaturés essentiels, ainsi que d'acides linoléiques et linoléniques, qui ont la propriété de supprimer le mauvais cholestérol présent dans le sang. En phytothérapie, c'est la graine de soja qui est utilisée.

Quand utiliser le soja en santé ?

Le soja entier permet le traitement des troubles de la ménopause. Ce remède apporte un soutien dans la prise en charge des cancers et permet d'abaisser le taux de cholestérol sanguin.

Les isoflavones du soja contribuent à corriger le déficit en œstrogènes chez les femmes en période de pré-ménopause et de ménopause. Ainsi, leur utilisation permet d'en diminuer les symptômes. En outre, l'utilisation des isoflavones du soja permet le soulagement des bouffées de chaleur, ainsi que celui de la sécheresse et de l'infection vaginale. Aussi, les troubles psychiques, tels que l'anxiété, l'irritabilité et l'insomnie sont-ils traités par les isoflavones de soja.

De même, la consommation des isoflavones du soja permet de ralentir l'évolution de certains cancers tels que le cancer des seins. Ces composés permettent également de prévenir le cancer de la prostate chez les hommes et l'ostéoporose chez les femmes ménopausées.

La lécithine du soja, quant à elle, permet de réduire le taux de mauvais cholestérol en arrêtant l'absorption des graisses. Elle permet d'améliorer la mémoire surtout en période de préparation d'examen. L'utilisation de la lécithine de soja permet aussi de prévenir la formation des plaques d'athéromes.

Comment utiliser le soja ?

L'utilisation du soja frais s'avère plus efficace que les isoflavones. Le soja frais est plus complet et contient plus de substances qui contribuent à améliorer l'assimilation et l'action des isoflavones. Il est recommandé, de prendre 25 gr de soja chaque jour. Pour que le traitement avec les isoflavones soit efficace, il est conseillé d'en prendre entre 35mg et 50mg matin et soir chaque jour pendant le repas.

Le traitement avec la lécithine de soja devra être étalé sur trois mois. Pour être efficace ce dernier devra être nécessairement accompagné d'une alimentation pauvre en lipides. La dose recommandée, à cet effet, est de 1200 à 1650 mg de lécithine chaque jour. Elle est à prendre pendant les repas.

Quelles précautions observer dans l'utilisation du soja ?

L'utilisation du soja est déconseillée aux femmes, qui allaitent car il se pourrait qu'il ait une action négative sur le mécanisme de lactation, diminuant de ce fait la quantité de lait pouvant être donnée au bébé. Le soja ne doit pas être consommé au même moment que les traitements hormonaux médicamenteux et ne doit pas être consommé par les femmes enceintes.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Phytothérapie

Médecine douce

Santé Doc