5 septembre 2014 AccueilAlimentationAdditifs alimentairesConservateurs alimentaires

Conservateurs alimentaires : impacts sur la santé

Les conservateurs sont des additifs alimentaires ayant pour fonction de prolonger la durée de conservation des aliments. Ils agissent en freinant l’action des microorganismes responsables de la détérioration des produits alimentaires. Dans l’Union Européenne, ces additifs portent un numéro commençant par E2**.

Autrefois, les conservateurs naturels tels que le sucre, le vinaigre et l'alcool étaient les plus utilisés. Ils ont été désormais remplacés par des substances synthétiques, dont l'usage est sujet à de vives controverses en raison de leurs possibles impacts négatifs sur la santé des consommateurs. Au nombre de ces additifs, on retrouve les antimicrobiens, les antioxydants et les agents de chélation.

Impacts des conservateurs de type antimicrobiens

Ce type de conservateur agit en empêchant la prolifération des microorganismes. Dans cette catégorie, on a l'acide benzoïque (E 210) et ses dérivés (E211 à 217), qu'on retrouve dans les boissons gazeuses, les jus de fruits et les pâtisseries. On a également l'acide sorbique, dans les produits laitiers, les végétaux fermentés, ainsi que la viande et le poisson fumé. Les autres conservateurs de ce groupe sont les nitrates et les nitrites.

De nombreuses personnes sont sensibles au benzoate de sodium. Cette sensibilité se manifeste par des réactions cutanées (eczéma) et des troubles respiratoires (asthme). De même, des symptômes comme l'urticaire, l'angiodermite, la rhinite et un choc anaphylactique ont été observés après que certaines personnes aient ingéré des aliments contenant du benzoate de sodium.. La consommation de nitrites a, quant à elle été associée à un risque plus élevé de cancer colorectal.

Effets des conservateurs de type antioxydants

L'action de cette catégorie d'antioxydant consiste à freiner les réactions d'oxydation, qui conduisent à la détérioration des denrées alimentaires. On retrouve dans cette catégorie les dérivés du phénol, dont l'hydroxyanisole butylé (BHA) et l'hydroxytoluène butylé (BHT). Le premier est l'antioxydant synthétique le plus utilisé. Sa capacité à éviter le rancissement des graisses d'origine animale, lui vaut d'être largement utilisé dans les beurres et les produits carnés. Les sulfites sont également des membres très important de cette famille de conservateurs alimentaires. On les retrouve dans les vins et les bières.

Nobuyuki et al. Observèrent que des rats auxquels on avait administré des doses de BHA avaient développé des cancers de l'estomac. Les sulfites font partie des 9 additifs alimentaires les plus allergéniques. Les personnes qui y sont allergiques manifestent des difficultés respiratoire juste quelques minutes après avoir absorbé des aliments contenant des sulfites. On peut également observer une enflure de la gorge et des éruptions cutanées dans certains cas.

Impact des conservateurs alimentaires de type agents de chélation

On retrouve dans cette catégorie l'acide citrique et les polyphosphates. L'acide citrique est largement utilisé dans les confitures, les gelées et les confiseries. Les polyphosphates, quant à eux servent à conserver des produits tels que les frites fraîches et les fruits frais pelés.

Un excès d'acide citrique a des effets secondaires comme la diarrhée, des vomissements et la nausée. L'acide citrique peut freiner l'absorption du fructose et conduire à une baisse soudaine de la pression artérielle, qui peut se traduire par des vertiges et une baisse de l'attention.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Additifs alimentaires

Alimentation

Santé Doc