6 septembre 2014 AccueilAlimentationAdditifs alimentairesColorants alimentaires
Colorants alimentaires

Sections de l'article

  1. Usage abusif
  2. Effets nocifs

Colorants alimentaires : usage abusif et effets nocifs

Les colorants alimentaires sont des additifs qui permettent de donner diverses teintes à de la nourriture. Utilisés massivement par l’industrie agroalimentaire, ces produits qui, dans l’Union Européenne, portent un numéro d’identification commençant par E1**, ravivent la coloration des aliments à l’aspect terne. En dehors de l’attrait qu’ils confèrent aux préparations culinaires et autres mets, ces additifs n’apportent rien de bénéfique à l’organisme. Bien au contraire, ils sont suspectés d’être à l’origine d’une diversité de troubles, dont l’hyperactivité chez les enfants.

Les colorants d'origine naturelle ont fait place à des produits de synthèse. Jugé trop onéreux et peu stables par les industries alimentaires, ces colorants qui étaient extraits d'animaux et de plantes ont été vite abandonnés, lorsque l'industrie pétrochimique a produit ses premiers échantillons de colorants artificiels.

Ayant très vite découvert l'attrait que ces couleurs artificielles exerçaient sur les consommateurs, les industriels se sont dépêchés de les inclure dans tous leurs produits. Les colorants artificiels sont en général produits à partir de substances toxiques. Leur processus de synthèse est tellement risqué qu'un organisme public est chargé de certifier chaque lot avant sa mise sur le marché des Etats-Unis.

Usage abusif

La société de consommation a vite fait de trouver dans les colorants alimentaires une technique imparable pour vendre plus. Les industriels les ont vite inclus dans tous leurs produits. Il y a peu de temps, ils étaient même inclus dans les aliments pour bébés. En réalité, les seuls bénéficiaires de ces additifs à l'utilité hautement contestable demeurent les industriels.

On donne à manger des colorants aux poulets, aux saumons et aux truites afin de rendre la couleur de leur chair plus attrayante pour la vente. Les ananas et d'autres fruits sont artificiellement « gavés » de colorants afin d'accroître leur soi-disant appétibilité. Et pourtant aucune étude sérieuse n'est capable de confirmer l'utilité de ces substances avec lesquels on sature l'assiette du consommateur.

Effets nocifs

Les colorants utilisés dans l'industrie agroalimentaire font l'objet d'une autorisation, qui détermine leur innocuité. Cette bénignité est elle-même sujette à de vives controverses. En effet, les études se contredisent sur leur danger pour la santé. Un groupe de chercheurs a ainsi démontré dans les années 70 que les colorants alimentaires pouvaient causer l'hyperactivité chez les enfants (Mattes and Gittelman, 1978).

Les chercheurs avaient fait absorber à des enfants des boissons contenant des colorants artificiels et avait noté une modification significative de leur comportement. Cette étude était une confirmation des doutes émis par le médecin américain Feingold en 1973. Le centre d'évaluation des études scientifiques des Etats-Unis a produit un rapport de 58 pages dans lequel il a établi un lien entre la consommation de colorants et des maladies tels que les cancers et les allergies.

Les colorants sont, avant tout, des corps étrangers que l'organisme doit éliminer. Leur présence massive dans les aliments donne du fil à retordre aux organes tels que le foie et les reins, qui sont chargés de la détoxification de l'organisme. Inutiles pour le métabolisme, les colorants peuvent éreinter ces organes et conduire à leur dysfonctionnement.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Additifs alimentaires

Alimentation

Santé Doc