4 novembre 2014 AccueilTechniques médicalesGreffeGreffe de vaisseaux sanguins

Greffe de vaisseaux sanguins ou de valvules cardiaques

La greffe de vaisseaux sanguins ou des valvules cardiaques est une démarche chirurgicale par laquelle des vaisseaux sanguins ou des valvules cardiaques en mauvais état sont remplacés afin de traiter certaines maladies du cœur. Aux États-Unis, c’est au cours des années 1920 que les premières transplantations de valvules cardiaques ont été tentées et celles-ci ont toutes échouées. Il a fallu attendre en 1955, en Grande-Bretagne, pour qu’une greffe de ce type soit couronnée de succès, même s’il faut indiquer que le patient n’a survécu que pendant 14 heures. Cette opération s’est améliorée au point d’être une routine dans certains pays comme la Suisse.

Plusieurs maladies du cœur peuvent être traitées grâce à une transplantation des vaisseaux sanguins ou des valvules cardiaques. Les chirurgiens prennent d'abord leur temps pour cibler avec exactitude l'origine du mal qui ronge le patient avant d'intervenir.

Si le problème se situe au niveau des vaisseaux sanguins, il fera alors un prélèvement de vaisseaux sur une autre partie du corps pour la greffe. Par contre s'il est question de valvules cardiaques défaillantes, un remplacement de celles-ci sera alors fait.

Comprendre la fonction des valvules cardiaques, un préalable

Le rôle des valvules cardiaques est d'éviter le reflux du sang durant le processus de pompage cardiaque. Le déroulement de ce pompage se résume essentiellement à une contraction du muscle cardiaque, ce qui entraine une augmentation de la pression dans le cœur et une éjection du sang via les valvules semi-lunaires (valvules situées entre les ventricules et les artères). Le reflux du sang dans les oreillettes est empêché en ce moment par les valvules atrio-ventriculaires (logées entre les oreillettes et les ventricules).

Ce fonctionnement assure une relaxation du cœur à travers l'arrivée du sang dans les ventricules à partir des grandes veines. Le sang aura passé par les valvules atrio-ventriculaires car les semi-lunaires sont fermées afin d'éviter au sang de refluer dans les ventricules via les grandes artères.

Cependant, des pathologies empêchent le fonctionnement adéquat des valvules cardiaques et la plupart sont relatives à un infarctus du myocarde, une calcification ou une infection. Des fondements congénitaux sont souvent à la base de ces maladies qu'une intervention chirurgicale notamment une greffe peut permettre de traiter.

Pratique de l'opération

Pour la transplantation de valvules cardiaques, les chirurgiens peuvent utiliser des valvules mécaniques ou des valvules biologiques d'origine humaine ou animale.

Il est bon de savoir au passage que la médecine a réussi la prouesse de transplanter chez un humain, pour la première fois, la valvule cardiaque d'un cochon en 1964.

L'intervention a lieu avant que le muscle cardiaque ne soit entièrement lésé et l'accès au cœur se fait le plus souvent à partir du milieu du thorax, via le sternum.

La technique du pontage coronarien est par ailleurs employée pour une transplantation de vaisseaux sanguins. Dans ce cas, un vaisseau sanguin ou « pont » sera implanté afin de contourner une artère coronaire obstruée ou rétrécie. Un prélèvement de vaisseau est réalisé au préalable sur la jambe du patient. Il faut en moyenne 3 heures aux chirurgiens pour l'intervention.

Situation post-opératoire

Le patient devra passer un jour aux soins intensifs après l'opération. Ensuite, une hospitalisation d'une semaine est nécessaire pour la récupération. Si les choses se passent bien, le greffé peut avoir une vie normale sans trop de restrictions concernant certaines activités. Toutefois, il faudrait qu'il fasse des contrôles médicaux fréquents. En outre, une greffe de valvule mécanique impose un traitement anticoagulant.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Greffe

Techniques médicales

Santé Doc