8 août 2014 AccueilTechniques médicalesChirurgieRadiochirurgie stéréotaxique

Radiochirurgie stéréotaxique : fonctionnement et applications

La radiothérapie ou la radiochirurgie stéréotaxique est une technique chirurgicale essentiellement développée pour le traitement d’affections cancéreuses. Elle consiste à envoyer des rayons Gamma en direction d’une tumeur pour la supprimer. Selon les spécialistes, la méthode est idéale pour traiter les tumeurs situées dans des zones difficiles d’accès comme le cerveau.

La technique de chirurgie stéréotaxique utilise les radiations pour détruire une anomalie cancéreuse. Elle se démarque des méthodes classiques par sa précision. Cette technique intervient souvent dans le traitement de pathologies touchant le cerveau.

Fonctionnement de la radiochirurgie stéréotaxique

La réalisation d'une radiochirurgie stéréotaxique nécessite la collaboration d'un neurochirurgien, d'un radiothérapeute et d'un biophysicien. L'opération est menée dans la salle de radiologie et nécessite un équipement particulier qui varie d'un centre hospitalier à un autre. La salle comprend parfois un tomodensitomètre ou une IRM. Ces systèmes d'imagerie servent à situer avec précision la position de la tumeur.

L'intervention par radiochirurgie stéréotaxique se fait de deux manières : intervention à fraction unique ou à fraction multiples. La première méthode suggère l'émission de radiation à une dose élevée en direction de la tumeur ou de l'anomalie. La fraction unique n'implique pas obligatoirement une intervention chirurgicale. En effet, il n'est pas nécessaire d'inciser la peau. La seconde méthode emploie des doses de radiation moins fortes qui sont émises plusieurs fois. Une fois que les différentes émissions atteignent la dose totale requise, l'intervention peut s'achever.

Champs d'application

La radiochirurgie stéréotaxique est utilisée majoritairement pour soigner les tumeurs ou affections touchant le cortex cérébral. La méthode est employée quelque fois comme traitement complémentaire après une radiothérapie standard. La technique permet de traiter les tumeurs situées en profondeur ou les tumeurs dont la position ne permet pas une intervention chirurgicale classique.

Bien qu'elle puisse atteindre les tumeurs se trouvant en profondeur, la méthode chirurgicale n'est pas en mesure de traiter toutes les affections tumorales. Si les tumeurs disposent d'un diamètre de plus de 3,5 centimètres, la radiochirurgie ne sera pas capable d'annihiler tous les tissus pathogènes.

Différents modes d'application

Pour l'intervention, il existe plusieurs appareils et outils particuliers. Les modes d'administrations les plus courants sont le scalpel gamma, l'accélérateur linéaire (LINAC) et le cyberknyfe.

Le scalpel gamma ou le Leksell gamma knife est un appareil permettant de produire des rayons gamma qui sont émis par 200 faisceaux de cobalt. Le traitement avec l'appareil s'étend rarement sur plusieurs séances. L'accélérateur linéaire a la particularité d'émettre plusieurs faisceaux de rayons X. Il est capable de générer des ondes électromagnétiques de 3 000 MHz. Une séance avec le LINAC dure en moyenne une demi-heure.

Le cyberknife ou le cyberbistouri est une version améliorée d'accélérateur linéaire. Il possède un mécanisme robotisé qui oriente la position de l'émetteur. L'appareil s'utilise avec un système d'imagerie qui permet de rectifier la position de l'émetteur si le patient effectue un mouvement avant le début l'intervention. L'appareil est sollicité pour le traitement de tumeurs situées sur plusieurs zones du corps (poumons, colonne vertébrale, cerveau, etc.).

Les inconvénients de la radiochirurgie

Outre les effets indésirables liés aux rayons (fatigue, trouble du sommeil, stress, etc.), la radiochirurgie stéréotaxique comporte peu d'effets secondaires en raison de son caractère peu invasif, toutefois des complications sont envisageables. Il peut s'agir de radiodermite aiguë, d'enflure des tissus cérébraux, de perte capillaire, etc.

Selon l'affection rencontrée, il est possible que l'intervention nécessite une hospitalisation de plusieurs jours.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Chirurgie

Techniques médicales

Santé Doc