22 juin 2014 AccueilTechniques médicalesExamens et analysesAnalyses médicalesLaparoscopie

La laparoscopie, un examen de l’intérieur de l’abdomen

La laparoscopie est un examen consistant à visualiser l’intérieur de l’abdomen, l’utérus les ovaires et les trompes. Cet examen consiste à l’insertion d’un laparoscope à travers une petite ouverture faite sous le nombril.

La laparoscopie permet au médecin d'observer, d'examiner et d'opérer si nécessaire sans ouvrir tout l'abdomen. Le laparoscope est un télescope chirurgical ayant la forme d'un tube mince et flexible doté d'une caméra.

Intérêt d'une laparoscopie

La laparoscopie peut être faite lorsqu'une personne ressent des douleurs au niveau de l'abdomen. La laparoscopie peut être également suggérée quand une femme à des difficultés à devenir enceinte ou lorsqu'on constate la présence de fluides anormaux au niveau de l'abdomen ou la présence de kyste de l'ovaire.

On peut également avoir recours à cet examen afin de pratiquer une hystérectomie à l'aide d'un laparoscope. Cet examen peut être également utilisé afin de déterminer le stade d'avancement d'un cancer au niveau des organes abdominaux

Se préparer en vue d'une laparoscopie

Avant une laparoscopie, le patient doit se soumettre à un test sanguin qui se fait généralement une semaine avant l'examen. Pour effectuer une laparoscopie, il est important que le ventre soit vide ; il est donc demandé de ne pas manger ni boire après minuit, la nuit précédant l'examen. Il est également demandé à une femme enceinte ou qui croit l'être de signaler cela au médecin avant l'examen.

Déroulement d'une laparoscopie

La laparoscopie se fait toujours sous anesthésie générale. Pendant que le patient est endormi, on lui introduit un fin tube dans la trachée afin de lui permettre de respirer. Une sonde est ensuite introduite au niveau de la vessie afin d'évacuer l'urine. Une incision (d'environ un centimètre) est faite par un médecin spécialisé au niveau du bord inférieur du nombril.

À partir de cette incision, le médecin enfonce dans la cavité abdominale une aiguille creuse. Afin de former un espace de travail permettant de distinguer les organes et les manipuler facilement. Un gaz inoffensif va être introduit dans la cavité abdominale (afin de la remplir) via l'aiguille creuse.

Le laparoscope est ensuite placé dans l'abdomen par la même incision. Durant l'intervention d'autres instruments peuvent être utilisés. Ceux-ci sont insérés au niveau d'incisions faites dans les régions inguinales gauche et droite. La durée moyenne de cet examen est d'environ trente minutes. Après l'intervention, le médecin laisse le gaz s'échapper via l'aiguille puis les incisions sont refermées.

Il peut arriver que le patient ressente des douleurs à la gorge une fois que l'effet de l'anesthésie a cessé. Il peut également avoir la nausée. La sonde urinaire est quant à elle rapidement retirée. La convalescence peut durer quelques jours. Il est recommandé au patient de se reposer suffisamment.

Risques et effets secondaires d'une laparoscopie

Les risques liés à cet examen sont très faibles. Il peut arriver que le patient soit allergique à l'anesthésique. Dans de rares cas, les organes abdominaux peuvent subir des dommages. L'abdomen peut s'irriter ou s'infecter.

Il importe que le patient signale d'éventuels malaises à son médecin ou retourne immédiatement à l'hôpital. Il peut s'agir de fièvre, de saignements abondants, de vomissements persistants ou même de fortes douleurs à la poitrine associées ou non à des difficultés.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Analyses médicales

Techniques médicales

Santé Doc