3 juin 2014 AccueilTechniques médicalesExamens et analysesAnalyses médicalesExamens Cytobactériologiques

Examens Cytobactériologiques des Urines ou ECBU

En cas d’infections urinaires et d’inflammation, le médecin traitant peut demander eu égard aux symptômes une analyse cytobactériologique des urines afin de cerner l’ampleur du mal et d’optimiser le traitement.

Le corps humain renferme plusieurs germes et bactéries. Certains concourent au bon fonctionnement de notre organisme ; d'autres par contre, peuvent entraîner des maladies infectieuses. Les fluides corporels que nous produisons peuvent aider les médecins à déceler des infections. C'est le cas de l'urine. Pour les analyses, le patient donne un échantillon d'urine qui sera mis en culture et étudié.

Quand faut-il faire une analyse cytobactériologique des urines ?

L'ECBU est une technique médicale employée lors de l'apparition de certains symptômes. Parmi ces symptômes, on retrouve les douleurs aux bassins, les sensations de brûlure lors de la miction, la présence de sang dans l'urine, les fièvres, etc. Les infections urinaires représentent un danger pour les patients.

Chez la femme enceinte, par exemple, une infection urinaire peut entraîner des complications. C'est pourquoi l'ECBU est pratiqué régulièrement chez la femme enceinte. Les infections urinaires apparaissent dans certaines parties du corps. Les parties de l'organisme les plus fréquemment touchées sont la vessie, les reins ou encore la prostate.

Le prélèvement de l'urine

Pour le prélèvement de l'urine, deux possibilités s'offrent aux patients. La première suggère le recueil de l'urine dans un service de laboratoire et la seconde suggère de le faire soi-même à la maison.

Pour les personnes qui optent pour un prélèvement à domicile, il faut obligatoirement respecter certaines conditions pour ne pas altérer les résultats des analyses. L'hygiène impeccable de la région génitale reste l'une des conditions les plus importantes. C'est pourquoi il est recommandé aux patients d'employer des solutions antiseptiques pour la toilette intime.

Pour la femme enceinte, le prélèvement se fait à la fin des périodes menstruelles. Elles ne peuvent faire de prélèvement durant une infection vaginale. La prise d'échantillon urinaire chez le nourrisson se fait à l'aide d'une poche stérile. La poche doit être retirée après une heure environ. Pour les patients possédant une sonde urinaire, le prélèvement peut se faire directement par ponction.

La période idéale pour un prélèvement se fait le matin. C'est au cours de la miction qu'il faut faire le prélèvement. Une fois le prélèvement effectué, il faut se rendre immédiatement au laboratoire pour éviter la multiplication des germes dans l'urine. Toutefois, il est possible de conserver l'urine au réfrigérateur (4 °C environ).

Le déroulement de l'ECBU

L'examen cytobactériologique des Urines se déroule en deux étapes distinctes. La première consiste à analyser les cellules qui se retrouvent dans le prélèvement. Il s'agit de l'examen cytologique.

Il consiste à déterminer la quantité de cellules présentes dans l'urine. En effet, le volume de cellules ou de bactéries présentes permet aux spécialistes d'établir un diagnostic. Lorsque le nombre de leucocytes et de globules rouges excède une certaine quantité dans l'urine, le patient peut souffrir d'une infection urinaire.

La seconde étape de l'ECBU réside dans l'analyse de la quantité des germes présents dans l'urine. Cette étape est appelée la recherche des germes. Si des germes infectieux sont décelés, le traitement du patient débutera. Dès que l'antibiogramme est déterminé, le médecin pourra prescrire des antibiotiques adéquats pour traiter l'infection.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Analyses médicales

Techniques médicales

Santé Doc