24 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathieRemèdesRatanhia

Ratanhia, pour combattre la constipation et les hémorroïdes

Formulé à partir d’un arbuste poussant dans les régions tropicales sèches, Ratanhia est renommé dans le traitement des affections proctologiques. Prises aux doses recommandées par un homéopathe, ce remède permet aisément de venir à bout des pathologies rebelles comme les hémorroïdes et la constipation chronique.

Le remède Ratanhia est fabriqué à partir des racines de Krameria lappacea, un arbuste poussant sur les terres arides du Pérou, des Antilles et de l'Amérique centrale. Reconnaissable à ses minuscules fleurs rouges et à ses feuilles oblongues, le ratanhia est pourvu d'une racine tubéreuse, à partir de laquelle est produit le remède homéopathique du même nom. Ce remède est spécialisé dans le traitement des affections qui touchent le rectum et l'anus.

Quand utiliser Ratanhia ?

Ratanhia permet non seulement de traiter les affections proctologiques, mais également les maladies gynécologiques.

Contre des troubles proctologiques

L'efficacité du remède Ratanhia sur les troubles de l'intestin, du rectum et de l'anus s'explique en partie par sa richesse exceptionnelle en composés antimicrobiens. Cette propriété en fait le traitement de référence dans la prise en charge de l'entérite. Cette pathologie, qui résulte d'une inflammation de l'intestin grêle, se traduit par du sang dans les selles, des nausées, des douleurs viscérales et des vomissements.

Ratanhia permet aussi de soulager la constipation, qui se manifeste par des difficultés récurrentes à déféquer. Ce remède aide notamment de combattre les démangeaisons et les douleurs rectales associées à la constipation. Des applications locales de Ratanhia s'avèrent efficaces contre les hémorroïdes, qui sont une conséquence directe de la constipation.

Pour traiter des pathologies gynécologiques

Le remède Ratanhia permet de soulager les démangeaisons de la vulve et du vagin. Pris selon les recommandations d'un homéopathe, Ratanhia permet de soulager les femmes enceintes des nombreux malaises et désagréments inhérents à la grossesse. Les femmes souffrant de jambes lourdes peuvent trouver un soulagement en recourant à Ratanhia. Formulée sous forme de pommade, cette spécialité homéopathique peut également aider à prévenir la formation des vergetures et la fissuration des mamelons.

Comment utiliser Ratanhia ?

Les granules de ce remède doivent être fondues sous la langue, de préférence avant les repas. Le traitement de la constipation nécessite la prise d'une dose de Ratanhia 15 CH par jour. La prise en charge des hémorroïdes requiert, quant à elle, la dilution 7 CH ou la dilution 9 CH de cette spécialité homéopathique.

Le choix de l'une ou de l'autre de ces dilutions dépend de la gravité du mal. Le remède devra, dans ce cas, être administré 4 à 6 fois par jour, jusqu'à ce que les symptômes s'estompent. Le patient peut également choisir la formulation en gouttes de Ratanhia. La dilution à utiliser sera la 6 DH et chaque prise devra comporter 20 gouttes.

La fréquence d'administration sera, quant à elle, de 2 prises par jour. La prise de 3 granules de Ratanhia 5CH, à raison de 3 à 4 prises par jour, permettra de soulager les hémorroïdes qui s'aggravent durant ou après la défécation. Il est également possible de soulager les hémorroïdes en recourant à des applications locales de pommades à base de Ratanhia.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Remèdes

Médecine douce

Santé Doc