31 juillet 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathieRemèdesHoméopathie Sépia officinalis

Sépia officinalis pour le traitement des douleurs gynécologiques et intestinales

La Sépia officinalis est un remède homéopathique possédant un large spectre d’action, il est principalement utilisé pour le traitement des problèmes liés à l’appareil génital féminin. Il remédie aux effets secondaires occasionnés par des syndromes prémenstruels et émotionnels, pendant la grossesse ou la ménopause. Tout aussi efficace contre le ballonnement abdominal, il se montre également utile pour les problèmes de peau.

La Sépia officinalis est très utilisée contre les troubles gynécologiques causée par des déséquilibres hormonaux et certaines infections. Les doses prescrites permettent de soulager ou de guérir la plupart de ces maladies. Pour cela, la Sépia officinalis peut être combinée avec d'autres remèdes.

Dans quels cas utiliser Sepia officinalis ?

La Sepia officinalis est prescrite par les homéopathes pour soigner les troubles gynécologiques et urinaires, ainsi que pour apaiser les maladies gastro-intestinales. Elle intervient aussi en dermatologie.

Traitement des troubles gynécologiques et urinaires

Les femmes, qui souffrent de syndromes prémenstruels, de déséquilibres hormonaux ou de règles douloureuses, irrégulières, utilisent souvent Sepia officinalis pour se soulager. Ce remède traite également les bouffées de chaleur provoquées par la ménopause. Sépia officinalis s'avère très efficace contre les démangeaisons vaginales. En plus, elle peut aider les femmes qui éprouvent des douleurs lors des rapports sexuels. Les difficultés à uriner sont également traitées par Sepia officinalis.

Traitement des troubles gastro-intestinaux

Les difficultés à digérer les produits laitiers ou des aliments gras peuvent provoquer la constipation, le ballonnement du ventre et des nausées. Dans ces cas Sépia officinalis est utilisée non seulement pour stimuler l'appétit, mais également pour faciliter la digestion. De même, les hémorroïdes sont efficacement prises en charge par Sépia officinalis.

Traitement des dermatoses

La Sépia officinalis est un remède, qui intervient dans la lutte contre les décolorations de la peau provoquées par des maladies hépatiques. Les teignes, les eczémas et des mycoses cutanées sont aussi guéries par Sépia officinalis. Ce rem(de peut être également utilisée pour traiter les acnés et les psoriasis.

Comment utiliser Sépia officinalis ?

L'utilisation de Sépia officinalis se fait en fonction de la maladie. Cette spécialité homéopathique est utilisée seule ou combinée avec d'autres remèdes.

Prise en charge des troubles gynécologiques et urinaires

Les troubles gynécologiques et les bouffées de chaleur à la ménopause, se traitent avec 5 granules de Sepia officinalis 9, 15 ou 30 CH prises 1 à 2 fois par jour. Lorsque les bouffées de chaleur rougissent le visage ou lorsqu'elles sont accompagnées de froid, Sepia officinalis est combiné avec la Belladona ou l'Amylium nitrosum.

Pour stopper les nausées chez les femmes enceintes, il faut prendre 5 granules de Sepia officinalis 9 CH deux fois par jour sur 3 mois. Celles qui souffrent de rapports sexuels douloureux, prendrons 2 à 4 doses de Sepia officinalis 15 ou 30 CH chaque mois. Avec une dose de Sepia officinalis 30 CH prise toutes les semaines pendant 3 mois, les infections urinaires seront traitées.

Pour les troubles gastro-intestinaux

Les trouble gastro-intestinaux se traitent avec la prise de 5 granules de Sepia officinalis 5 CH. Le traitement s'entendra sur 3 mois avec deux prises par jour, matin et soir.

Prise en charge dermatologique

Pour la plupart des problèmes de peau tels que les acnés, les mycoses ou les eczémas, le dosage indiqué est de 5 granules de Sepia officinalis 15 CH par jour sur une période de 3 mois. Cette prescription est également valable pour l'herpès. Dans ce cas, Sépia officinalis sera associée avec Natrum muriaticum ou le Borax.

Messages

  • Bonjour,
    Que prendre pour les sueurs nocturnes localisées poitrine et cuisses, non liées à la ménopause ?
    Merci

  • Bonjour,
    pour les sueurs nocturnes sans lien avec la ménopause, il faut d’abord s’assurer que la patiente ne consomme pas en moyenne trois verres d’alcool par jour, qu’elle ne fume pas beaucoup, qu’elle n’est pas accoutumée au café. Si c’est le cas, l’arrêt de la consommation de boissons alcoolisées met fin à ces malaises de nuit. Idem avec l’arrêt du tabac et du café.
    Sinon, il faut alors s’intéresser aux symptômes et aux signes :
    › prendre une dose de Sepia officinalis par semaine ou 5 granules en 15 CH (une ou deux fois par jour), devrait suffire contre les sueurs nocturnes, parfois accompagnées de fatigue.
    › d’autres remèdes comme Belladonna (traitement de fond), Ignatia Amara, Sulfuricum acidum existent.
    Mais il est conseillé de consulter un homéopathe qui saura indiquer la posologie appropriée.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Remèdes

Médecine douce

Santé Doc