24 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathieRemèdesBufo bufo

Bufo bufo, pour traiter la lymphangite aigüe

Bufo bufo est un remède homéopathique d’origine animale, formulé à partir du crapaud commun et destiné à la prise en charge de la lymphangite aigüe, une maladie éprouvante, qui touche les vaisseaux lymphatiques. Le respect scrupuleux des doses recommandées par un homéopathe confirmé en fait un remède particulièrement efficace contre cette maladie infectieuse.

De son nom scientifique Bufo bufo, le crapaud commun est un animal dont la manipulation et l'ingestion peuvent s'avérer particulièrement dangereuses en raison du mucus vénéneux que secrète certaines glandes de la peau. Ce crapaud qui constitue l'espèce d'amphibien la plus répandue en Europe appartient à la famille des Bufonidae.

Au contact de la peau, son venin entraîne une inflammation et une rougeur caractéristique de la peau. L'ingestion de cette substance produit des troubles nerveux, digestifs et cardiaques. Le remède Bufo bufo est formulé à partir du liquide venimeux qu'on trouve dans les glandes situées sur le dos de l'animal. Ce venin contient notamment des bufotoxines, substances toxiques pour le système cardiovasculaire. L'homéopathie, qui propose de traiter les pathologies en recourant à des substances produisant les mêmes effets, l'utilise pour combattre la lymphangite aigüe, une maladie se traduisant par une inflammation des vaisseaux lymphatiques.

Dans quels cas utiliser Bufo bufo ?

Bufo bufo est principalement utilisé pour combattre la lymphangite aigüe, une infection bactérienne généralement causée par des streptocoques ou des staphylocoques. Cette pathologie se manifeste par une rougeur locale résultant d'un gonflement des vaisseaux conducteurs de la lymphe. Cette affection source de douleur est parfois associée au gonflement d'un ou plusieurs ganglions lymphatiques. Le malade est dans un état fébrile et on peut assister à un durcissement de la peau.

Au nombre des autres symptômes caractéristiques on recense une respiration difficile et bruyante, une sensation de brûlure au niveau du cerveau, ainsi que des convulsions. La maladie apparait le plus souvent suite à une piqûre d'insecte. La prise de Bufo bufo, juste après une piqûre d'insecte permet de prévenir le mal.

Comment prendre Bufo bufo ?

L'action de Bufo bufo se concentre au niveau de la peau, des tissus sous-cutanés et du système nerveux central. La précocité du traitement est essentielle pour une meilleure efficacité. A cet effet, il faudra utiliser des dilutions variant entre 5 et 7 CH. Le traitement devra être mis en route dès les premiers signes et le patient devra, en fonction de la gravité des symptômes, prendre une ou deux granules de la dilution appropriée. Après les premiers signes d'amélioration le patient devra prendre 3 granules par jour. Ce traitement devra se poursuivre jusqu'à ce que les symptômes s'estompent totalement. La prévention de la lymphangite aigüe consiste à prendre 4 fois par jour, des doses de 5 granules de Bufo bufo 5 CH. Le patient poursuivra les prises jusqu'à ce que la rougeur et l'inflammation résultant de la piqûre s'estompent.

Précautions et mise en garde

La lymphangite aigüe est une maladie sérieuse dont le suivi doit être l'objet d'une attention soutenue. Il ne faut pas hésiter à signaler à l'homéopathe traitant toute évolution négative ou stagnation des symptômes. Si les symptômes persistent après plusieurs jours de traitement, la consultation d'un médecin généraliste et nécessaire. Les granules et les doses de ce remède sont à prendre en dehors des repas. Il faut les laisser fondre lentement sous la langue et s'abstenir de consommer des excitants durant toute la durée du traitement.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Remèdes

Médecine douce

Santé Doc