20 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathieRemèdesAesculus Hippocastanum

Le remède homéopathique Aesculus Hippocastanum

Formulé à partir de l’écorce du marronnier blanc, Aesculus Hippocastanum est un remède homéopathique dont la renommée a été établie sur sa capacité à juguler les affections angéiologiques et proctologiques.

Le marronnier blanc, également connu sous les appellations de marronnier d'Inde et de châtaignier des chevaux, est originaire de Macédoine. Planté généralement le long des avenues comme arbre d'ornement, cet arbre peut atteindre une hauteur de 30 mètres et sa longévité peut excéder trois siècles. Il est reconnaissable à ses fleurs blanches tachetées de rouges, qui éclosent entre mai et juin. Son écorce entre dans la pharmacopée européenne en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, antihémorragiques et anti-œdémateuse.

Le remède homéopathique, qui en est tiré, est utilisé pour combattre les désordres du système circulatoire et pour soulager les hémorroïdes.

Dans quels cas utiliser Aesculus Hippocastanum ?

Ce remède est utilisé principalement dans la prise en charge des problèmes vasculaires et des hémorroïdes.

Pour traiter les maladies vasculaires

Aesculus Hippocastanum s'est fait un renom dans le traitement de la congestion artérielle et veineuse. Ces troubles circulatoires peuvent conduire à des pathologies telles que les varices et les ulcères variqueux. Ces signes ne sont en fait que la face visible de la kyrielle de troubles imputable au dysfonctionnement du système circulatoire.

La congestion artérielle et veineuse impacte divers organes comme le cerveau, et les yeux. Les patients atteints de cette affection sont sujets à des troubles de l'humeur et peuvent soit devenir, coléreux, apathiques ou dépressifs. Les sujets de sexe féminin peuvent développer des maladies gynécologiques à la suite d'une congestion des vaisseaux sanguins.

Les propriétés anti-inflammatoires et anti-inflammatoires d'Aesculus Hippocastanum lui permettent de fluidifier la circulation sanguine ; permettant du coup un meilleur fonctionnement des organes et de l'ensemble de l'organisme.

Traiter les hémorroïdes

La constipation et les troubles veineux peuvent finir par endommager les vaisseaux sanguins, qui irriguent le rectum et l'anus et induire des hémorroïdes. Aesculus Hippocastanum doit être prescrit pour traiter les cas d'hémorroïdes, qui sont doublés de douleurs lombaires.

Les douleurs piquantes à l'anus et les démangeaisons intenses qui caractérisent ce mal peuvent être efficacement soulagés par la prise d'Aesculus Hippocastanum. Il en est de même du gonflement de l'anus et des douleurs rectales qui surviennent après la défécation. Les patients, dont les douleurs sont exacerbées par les efforts physiques et le froid, trouveront en ce remède un allié de poids.

Comment utiliser Aesculus Hippocastanum ?

Les dilutions basses de ce remède conviennent bien au traitement de la congestion douloureuse des veines. Pour ce faire le patient associera des granules et des gouttes. Les gouttes seront en 6 DH et les granules en 5 CH. Les femmes souffrant de constipation à la suite d'une congestion vasculaires devront prendre Aesculus Hippocastanum 6 DH en gouttes.

Le traitement homéopathique des hémorroïdes fait appel à des prises, toutes les deux heures de 5 granules d'Aesculus Hippocastanum 5 CH. Les patients dont les douleurs s'atténuent au contact du froid pourront recourir à des bains de siège à base de ce remède. Au cas où les hémorroïdes sont dues à une congestion vasculaire, la dose de 5 granules devra être prise 4 à 6 fois par jour.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Remèdes

Médecine douce

Santé Doc