11 août 2014 AccueilMaladiesTumeursCancersCarcinome spinocellulaire
Carcinome spinocellulaire

Sections de l'article

  1. Causes et symptômes
  2. Traitement

Le carcinome spinocellulaire, causes, symptômes et traitement

Le carcinome spinocellulaire est la deuxième forme de cancer de la peau la plus commune. Ce cancer se développe à partir des kératinocytes et affecte principalement les personnes ayant une exposition solaire importante. Des traitements existent et permettent de venir à bout de cette maladie, même si dans certains cas elle peut défigurer. Des produits à base d’imiquimod et l’acide 5-aminolévulinique topique (5-ALA) sont efficaces contre ce mal, mais certaines formes peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

Le carcinome spinocellulaire ou le carcinome épidermoïde se développe à partir des couches superficielles de l'épiderme. Due à une croissance incontrôlée de cellules anormales, qui se multiplient dans les cellules squameuses, elle affaiblit les jonctions qui assurent la cohésion et la solidité du revêtement cutané. Les carcinomes epidermoïdes peuvent se produire sur toutes les zones du corps, y compris les membranes muqueuses et les organes génitaux. Mais elles sont plus courantes dans les zones fréquemment exposées au soleil, comme le bord de l'oreille, la lèvre inférieure, le visage, le cuir chevelu chauve, le cou, les mains, les bras et les jambes.

Causes et symptômes

L'exposition chronique au soleil et l'utilisation fréquente des lits de bronzage provoquent la plupart des cas de carcinome epidermoïde. Les blessures de la peau sont une autre source importante. Les infections chroniques et l'inflammation de la peau peuvent également donner lieu à un carcinome épidermoïde à cellules squameuses. En outre, le VIH et d'autres maladies de carence immunitaire, la chimiothérapie, les médicaments anti-rejet utilisés dans la transplantation d'organes, affaiblissent le système immunitaire et augmentent les risques de carcinome épidermoïde et autres cancers de la peau.

Le carcinome épidermoïde se produit habituellement sur le visage, les oreilles, le cou, les mains, ou le bras ainsi dans d'autre parties du corps. Le symptôme principal est une bosse de plus en plus susceptibles d'avoir une surface rugueuse, squameuse et des taches rougeâtres plates. La première forme apparaît comme une écaille, une croûte et une grande tache rougeâtre .Une plaie difficile à guérir et qui saigne pendant des semaines peut être un signe de carcinome spinocellulaire.

Traitement

Les carcinomes spinocellulaires détectés à un stade précoce et rapidement retirés sont presque toujours guérissables et causent des dommages minimes. Cependant, s'ils ne sont pas traités, ils finissent par pénétrer dans les tissus sous-jacents et peuvent défigurer. Heureusement, il existe plusieurs moyens efficaces pour éradiquer le carcinome spinocellulaire. Le choix du traitement est basé sur le type, la taille, l'emplacement et la profondeur de pénétration de la tumeur, ainsi que de l'âge du patient et sa santé générale.

L'imiquimod stimule le système immunitaire à produire des interférons. Ces derniers attaquent les cellules cancéreuses et précancéreuses ; ce qui permet de traiter avec efficacité les carcinomes spinocellulaires superficiels. Quant à la thérapie photodynamique, elle est utilisée pour les tumeurs sur le visage et le cuir chevelu. L'acide 5-aminolévulinique topique (5-ALA), est appliquée sur les parties atteintes.

Différentes types de chirurgie sont également utilisées pour traiter cette maladie, dont le curetage (électrochirurgie) pour les carcinomes épidermoïdes superficiels sans caractéristiques à haut risque. La Chirurgie micrographique de Mohs est fréquemment utilisé sur les tumeurs, qui sont dans des zones difficiles à traiter, notamment les zones critiques autour des yeux, le nez, les lèvres et les oreilles, ainsi que le cou, les mains et les pieds. Lorsque tous les autres traitements ont échoué la chirurgie au laser est plus indiquée.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Cancers

Santé Doc