11 août 2014 AccueilMaladiesTumeursCancersCarcinome basocellulaire

Le carcinome basocellulaire, causes, symptômes, traitements et prévention

Le carcinome basocellulaire est le cancer de la peau le plus répandu. Il affecte principalement les personnes de race blanche, âgées de 20 à 30 ans, mais également des personnes très âgées. La principale cause est une exposition répétée au soleil. Cette forme de cancer est rarement une menace pour la vie, mais elle doit être rapidement traitée au risque de causer un préjudice esthétique. Les formes moins graves sont traitées avec des crèmes à base d’imiquimod, de 5-fluorouracile, ou de Metvix, tandis que les formes les plus récalcitrantes peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

Le carcinome basocellulaire ou ulcère rongeur, est un cancer, qui commence dans la couche profonde de la cellule basale de l'épiderme (la couche externe de la peau). Elle est causée par une mutation génétique au niveau de l'ADN des cellules basales. Ces cellules, qui normalement devraient mourir après leur vieillissement, se multiplient rapidement et poursuivent leur croissance. Finalement les cellules anormales qui s'accumulent forment une tumeur cancéreuse.

Causes et symptômes

La majorité des disfonctionnements de l'ADN des cellules basales découlent des rayons ultraviolets solaires et des lampes de bronzage commerciaux. L'exposition au soleil à elle seule n'explique pas les cancers de la peau qui se développent. D'autres facteurs peuvent intervenir pour accroitre le risque de cancer de la peau, tels que l'exposition à des substances toxiques ou susceptibles d'affaiblir le système immunitaire.

Le carcinome basocellulaire se développe lentement et est généralement indolore.IL atteint, le plus souvent, des zones de la peau qui sont exposées continuellement au soleil, comme le visage, le cou et la tête. Le premier signe peut être une petite plaie avec des frontières surélevées comme une bosse cireuse, même si elle peut prendre d'autres formes. Les signes avant-coureurs sont : des plaies qui saignent facilement, grossissent et se transforment en tumeurs difficiles à guérir.

Traitement et prévention

Le traitement d'un carcinome basocellulaire dépend de son type, la taille et l'emplacement, le nombre à traiter, et la préférence ou l'expertise du médecin. Il peut être guéri dans presque tous les cas, même si le traitement devient compliqué après une longue période de maladie passée sans soins. La biopsie de peau peut être recommandée pour confirmer le carcinome basocellulaire avant la sélection du traitement le plus approprié.

Les crèmes à base d'imiquimod ou de 5-fluorouracile, le Metvix et la lotion (5-ALA) sont utilisées pour les carcinomes basocellulaires superficielles. Les carcinomes basocellulaires sont guéris à un taux de 70 à 80%, avec un minimum de cicatrices. La chirurgie micrographique de Mohs est également un autre moyen de traiter le carcinome basocellulaire.

Contrairement aux autres types de chirurgie mineure (curetage et cautérisation) cette technique consiste à enlever hors de la peau la lésion pour traiter le carcinome basocellulaire, cette technique est utilisée pour le carcinome basocellulaire, qui se développe dans les zones à haut risque du visage comme le pourtour des yeux, les lèvres et le nez.

On note également des traitements comme l'excision approprié pour les carcinomes basocellulaires nodulaires. La radiothérapie est couramment utilisée pour traiter les cancers de la peau sur le visage chez les personnes âgées. Pour prévenir le carcinome basocellulaire les expositions au soleil sont à proscrire, surtout au moment où le soleil est le plus brûlant.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Cancers

Santé Doc