8 juillet 2014 AccueilMaladiesMaladies ophtalmologiquesMyopie
Myopie

Sections de l'article

  1. Les causes
  2. Symptômes
  3. Traitement

La myopie, voir foue de loin et nette de près

La myopie se définit comme un trouble de la vision caractérisé par une vue nette de près et floue de loin. C’est une anomalie oculaire qui touche environ un quart de la population mondiale. Ce mal concerne toutes les couches sociales, tous les sexes et tous les âges, avec une prévalence qui augmente de plus en plus.

Il existe deux grands groupes de myopie. La myopie axile, qui est l'une des formes les plus fréquentes, est caractérisée par un œil trop long. Ceci favorise la formation de l'image en avant de la rétine. La myopie d'indice est caractérisée par un cristallin trop convergent ; ce qui favorise également la formation de l'image en avant de la rétine.

Ces deux formes peuvent être classées en trois niveaux en fonction du degré de vergence de l'œil. On a une faible myopie lorsque la vergence varie de 0 à 2 dioptries. La myopie est dite moyenne pour une vergence de 2 à 6 dioptries. Et elle est dite forte pour une vergence de 6 à 20 dioptries.

Les causes

Les causes de la myopie sont souvent liées à des facteurs génétiques qui peuvent s'associer à des catalyseurs environnementaux. Le risque héréditaire peut se combiner à des maladies comme la cataracte ou le kératocône pour faire le lit à la myopie.

Au niveau environnemental, il existe une variété de facteurs déclencheurs de la myopie. Ces facteurs sont très variables :

  • un excès de tonus du muscle ciliaire (responsable d'une myopie par spasme ciliaire)
  • une forte exposition à la chaleur,
  • une éduction de la lumière naturelle,
  • une durée prolongée de travail sur écran (qui peut à la longue être un facteur d'une myopie tardive),
  • une fatigue visuelle

Il s'avère que les causes alimentaires ne sont pas à exclure comme facteur déclencheur de la myopie. Une consommation importante de sucres à métabolisme rapide (sodas, sucre de cuisine ...) favorise la manifestation d'une myopie.

Symptômes

Les personnes atteintes de myopie ont l'impression d'avoir des corps flottants dans les yeux (myodésopsie). Les myodésopsies sont souvent sans gravité mais, il peut y avoir risque de complication si l'œil subit une déchirure rétinienne ou si la macula est atteinte.

L'atteinte de la macula est un phénomène rare mais grave car l'acuité visuelle peut se dégrader fortement. Elle se caractérise alors par la déformation des objets et surtout de leurs bords. Ce symptôme est associé à une dégradation de la vision de loin.

Traitement

Le traitement de la myopie peut être palliatif c'est-à-dire un traitement permettant de corriger la vue du patient. L'ophtalmologue préconise un traitement ophtalmologique, qui consiste au port des lunettes de vue ou de lentilles de contact après un examen médical. Le port de lunettes n'a aucune modification sur la taille réelle de l'œil.

Pour traiter de façon définitive la myopie, le recours à la chirurgie s'avère nécessaire. Cette opération chirurgicale aide à traiter la myopie en modifiant les caractéristiques de réfraction de la cornée, et permet au malade de voir sans verres correcteurs ni lentilles de contact. Cette intervention chirurgicale peut être réalisée, soit avec un bistouri (kératectomie), soit avec un rayon laser (technique du Lasik).

Maladies ophtalmologiques

Santé Doc