15 juin 2014 AccueilMaladiesMaladies ophtalmologiquesAmétropies

Les amétropies : Diagnostic, formes et traitement

Perturbations de la vue marquées par une absence de netteté de l’image au niveau de sur la rétine, les amétropies sont généralement attribuables à une malformation congénitale. Les différents types d’amétropies sont la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme qui peuvent être corrigées par le port de lunettes, de lentilles cornéennes ou par la chirurgie.

Diagnostiquées à temps, la prise en charge des amétropies permet de corriger la vue avec succès. Quand surviennent quelques symptômes, il vaut mieux consulter rapidement un ophtalmologue qui pourra poser un diagnostic précis à l'aide d'un outil de dernière génération.

Diagnostic, typologie et symptômes

Les ophtalmologues font le diagnostic des amétropies à l'aide du skiascope, un appareil de pointe qui permet de déterminer la réfraction au niveau de l'œil.
L'on regroupe trois troubles oculaires sous le vocable d'amétropies .

La myopie

Cette pathologie est généralement provoquée par une longueur excessive du globe oculaire, à une courbure excessive de la cornée ou à une anomalie du cristallin. Elle se manifeste par une vision floue des objets lointains. Toutefois, le myope a une vision de près très nette. Des complications comme la cataracte ou le décollement de la rétine peuvent survenir lorsque la myopie atteint un stade critique ou avancé.

L'astigmatisme

L'astigmatisme est un trouble de la vue dû à une irrégularité de la courbure de la cornée. Cette affection oculaire est, dans la plupart des cas, d'origine génétique. Cependant, d'autres facteurs comme une blessure, une opération chirurgie de la cataracte ou un kératocône peuvent provoquer l'astigmatisme. Il se manifeste par une déformation de l'image et des défauts de vision à toutes les distances (de loin comme de près).

L'hypermétropie

Un œil est hypermétrope quand l'image d'un objet se projette derrière la rétine. L'hypermétropie est causée par une longueur insuffisante du globe oculaire, une cornée trop plate ou une anomalie du cristallin. Elle se manifeste par un défaut de vision à courte distance et peut causer des maux de tête. Il y a surtout un risque de strabisme (déviation des yeux) et une diminution de l'acuité visuelle chez l'enfant. A un niveau modéré, ce trouble oculaire peut naturellement être corrigé par le cristallin.

Traitement

Plusieurs méthodes ou techniques sont employés dans le traitement des amétropies : lunettes, lentilles cornéennes et chirurgie cornéenne.

Les lunettes sont des verres fixés à une monture et destinés à corriger un défaut de vision ou à protéger les yeux. Les ophtalmologues prescrivent les verres concaves pour la myopie, des verres convexes pour l'hypermétropie et des verres non sphériques pour corriger l'astigmatisme.

Les lentilles cornéennes ou verres de contact sont des prothèses optiques qu'on pose directement sur la cornée dans le but d'améliorer la vision. Ces lentilles sont très efficaces dans la correction de la myopie et de l'hypermétropie. Toutefois, le traitement de l'astigmatisme par les lentilles cornéennes s'avère difficile.

Contrairement aux lunettes, les verres de contact qui sont plus discrets, permettent de couvrir la totalité du champ visuel. Mais elles ont aussi des inconvénients. Le port des lentilles de contact peut engendrer, dans certains cas, une conjonctivite, une kératite ou une sécheresse oculaire, lorsque le patient manifeste une intolérance. Qui plus est, les verres de contact nécessitent un entretien de qualité afin de lutter contre toute infection.

La chirurgie cornéenne est une intervention consistant à corriger la courbure de la cornée. Elle emploie généralement deux techniques (photokératectomie réfractive et le lasik) pour le traitement de la myopie, les hypermétropies légères et l'astigmatisme. La photokératectomie réfractive et le lasik sont deux procédés qui consistent à "user" la cornée grâce à un rayon laser.

Maladies ophtalmologiques

Santé Doc