16 juin 2014 AccueilMaladiesMaladies ophtalmologiquesAstigmatisme

Astigmatisme, une amétropie due à la courbure de la cornée

L’astigmatisme est un trouble de la vision dans lequel la cornée prend une forme ovale, tout comme le fond d’une cuillère à dessert. On ne connait pas exactement les causes de cette pathologie, mais on sait que sa tendance est héréditaire.

Certaines personnes naissent avec ce défaut optique qu'est l'astigmatisme. D'autres l'acquièrent par la suite, parfois après une blessure, une intervention chirurgicale ou une affection oculaire. Les symptômes se manifestent par une vision imparfaite, voire floue et déformée, aussi bien en vision de loin qu'en vision rapprochée. La personne peine à différencier les P et les F, de même que les M et les H. A cela s'ajoutent des maux de tête et des picotements au niveau des yeux.

Causes et facteurs de risque de l'astigmatisme

On ne connait pas les causes exactes de l'astigmatisme, mais on sait que sa tendance est héréditaire. Certaines personnes naissent avec ce défaut optique. D'autres l'acquièrent par la suite, parfois après une blessure, une intervention chirurgicale ou une affection oculaire.

L'astigmatisme est présent à un degré infime chez tous les individus, car aucune cornée n'est parfaitement ronde. Ce défaut ne devient un problème que lorsqu'il altère la vision. L'astigmatisme ne s'aggrave pas si on regarde la télévision de trop près, si on louche ou si on lit avec peu de lumière.

Il survient à la suite d'une plaie cornéenne perforante ou plus rarement, d'une infection ou d'une maladie au cours de laquelle la cornée prend la forme d'un cône. L'astigmatisme est d'autant plus gênant qu'il perturbe la vision de près, de loin et est assez souvent associé à d'autres troubles tels qu'une hypermétropie ou une myopie.

Symptômes

Une personne atteinte d'astigmatisme peut se focaliser sur un objet sans la moindre difficulté, mais sa vision périphérique n'est alors pas parfaitement claire. Les personnes atteintes d'astigmatisme sont souvent également myopes. Si leur vision n'est pas corrigée, tout est flou, mais certaines zones du champ visuel sont mieux focalisées que d'autres.

Ces personnes peuvent avoir des maux de tête ou une tension oculaire. Ces symptômes indiquent souvent d'autres problèmes comme un glaucome, une cataracte, une rétinopathie diabétique ou une conjonctivite.La gêne visuelle dépend de l'importance de l'astigmatisme. S'il est faible, il n'empêche pas de mener à bien ses activités quotidiennes. Sinon, la vue est comme brouillée, imprécise, voire déformée ou presque dédoublée. Un point ne ressemble plus à un point mais à un trait.

Traitements et prévention

On ne peut prévenir un astigmatisme d'origine congénitale, mais on peut protéger ses yeux en cas d'activité à risque pour éviter une plaie cornéenne qui pourrait entraîner un astigmatisme. Il faut notamment protéger ses yeux à l'aide de lunettes protectrices en cas de travaux de bricolage ou de jardinage, susceptibles de projeter des corps étrangers qui pourraient léser la cornée.

Un accident de voiture étant également à l'origine d'un certain nombre de traumatismes de la cornée, il faut aussi respecter les consignes de sécurité routière. La correction repose sur le port de lunettes ou lentilles de contact. La chirurgie réfractive peut aider dans certaines formes d'astigmatisme.

Maladies ophtalmologiques

Santé Doc