9 juillet 2014 AccueilMaladiesMaladies ophtalmologiquesFilariose

La filariose

La filariose est un ensemble de maladies causées par des parasites filaires, qui affectent les êtres humains et les animaux. La contamination se fait via les piqûres de certaines mouches et moustiques, qui agissent comme des vecteurs du parasite. En fonction de la zone infectée, on parlera de la filariose lymphatique qui affecte le système lymphatique, de la filariose sous-cutanée qui affecte la voie sous-cutanée et de la filariose séreuse affectant la cavité séreuse de l’abdomen.

La filariose est une maladie parasitaire fréquente dans les régions tropicales. Elle est causée par plusieurs vers ronds filiformes appelés filaires. Ces vers filaires sont divisés en trois groupes qui causent trois types de filariose : la filariose lymphatiques, la filariose sous-cutanée et filariose séreuse de cavité.

La filariose lymphatiques est la plus importante. Les deux espèces de vers le plus souvent associés à cette maladie sont Wuchereria bancrofti et . Ils sont transmis à l'homme par la piqûre des moustiques ou par l'infection des mouches. Les symptômes sont principalement : l'inflammation chronique, la fibrose, l'obstruction de la circulation de la lymphe, la cécité et l'Éléphantiasis en cas de complication. Plusieurs agents antiparasitaires dont l'albendazole et la diéthylcarbamazine, peuvent être efficaces contre les filaires au stade larvaire.

Causes de la filariose

Il existe huit types de parasites responsables de filariose qui se servent de l'homme comme hôte définitif. La plupart des cas de filariose sont causées par un parasite connu sous le nom de Wuchereria bancrofti. Il peut être transmis par des hôtes intermédiaires tels que des sangsues suceuses de sang, des arthropodes, principalement par les mouches noires et les moustiques. L'arthropode ingère le vers parasite en s'alimentant en sang.

Ces derniers muent et se développent en larves contagieuses. Les larves infectieuses seront ensuite transmises à l'homme par des piqures de moustique ou introduites directement dans une plaie par les mouches. Ceci permet au parasite d'entrer dans la circulation sanguine pour envahir d'autres organes.

symptômes de la filariose

Chez certain patients la maladie est asymptomatique, mais les parasites peuvent être détectés dans les régions où la maladie est localisée. Les symptômes sont principalement le résultat des vers adultes dans les vaisseaux lymphatiques.

Lorsque l'infection est aiguë, elle est caractérisée par une lymphadénopathie douloureuse et des infections fongiques qui endommagent la peau. Le parasite sous-cutané cause des éruptions cutanées, l'arthrite, des douleurs abdominales et onchocercose. Si la maladie n'est pas traite, L'infection chronique se manifeste par des lésions du système génito-urinaire et l'éléphantiasis, qui affecte les membres inférieurs.

Traitement et prévention de la filariose

Les traitements utilisés pour La filariose, dépendent du parasite infectant. L'ivermectine est le médicament vermifuge de choix pour des cas de filariose cutané comme l'onchocercose. Les antibiotiques tels que le Diéthylcarbamazine et le Tétracycline combattent efficacement les parasites mis en causent pour La filariose lymphatique. L'utilisation de la doxycycline peut entrainer une diminution des symptômes.

La meilleure façon de prévenir la filariose est d'empêcher la propagation des parasites par la lutte antivectorielle. Cela signifie éliminer ou contrôler les mouches et les moustiques infectés. Il est préférable de se protéger contre les piqûres de moustiques en utilisant des barrières à la fois physiques et chimiques, des crèmes anti-moustiques et des moustiquaires feront l'affaire.

Maladies ophtalmologiques

Santé Doc