8 juillet 2014 AccueilMaladiesMaladies ophtalmologiquesGlaucome

Le glaucome, vision périphérique trouble

Deuxième cause de cécité dans le monde, le glaucome est une maladie de la vision liée à une augmentation de la pression intraoculaire. Il est caractérisé par une réduction définitive du champ optique de l’œil. Le patient souffre d’une vision périphérique trouble, pouvant aboutir à une cécité si aucun traitement n’est appliqué. Cette maladie est favorisée par la régression progressive du nerf optique.

Le glaucome peut toucher les personnes de tout âge et de toute race, mais le pic de manifestation de la maladie se rencontre chez les individus de quarante ans et plus. Les personnes ayant des antécédents familiaux liés à la maladie sont également exposées.

Les diabétiques et les personnes souffrant d'hypothyroïdie, d'hypotension ou d'hypertension, ainsi que celles ayant des troubles cardiaques ou ayant eu des troubles oculaires sont aussi à risque. Selon une statistique, les population de race noire, les asiatiques et les mexicains courent un risque beaucoup plus élevé de contracter le glaucome que les autres.

Formes et symptômes

Il existe trois variantes de glaucome.

  • Le glaucome à angle ouvert, qui touche le plus souvent les africains, est caractérisé par une manifestation lente des symptômes sur une longue période (10 à 20 ans). Cette pathologie atteint les deux yeux. Elle se manifeste par une vision périphérique floue, accompagnée souvent de migraines ou de douleurs oculaires.
  • Le glaucome à angle fermé est caractérisé par une intense douleur oculaire suivie d'une baisse et d'un trouble de la vision. Cette pathologie touche communément les asiatiques et atteint de manière alternative les deux yeux dans un intervalle de cinq ans s'il n'y a aucun suivi médical. Elle se manifeste par le rougissement des yeux et des vomissements. Cette maladie constitue une urgence médicale.
  • Le glaucome congénital est très souvent héréditaire et sa manifestation est postnatale. Il atteint généralement les deux yeux et peut survenir à la suite de certaines pathologies comme la cataracte congénitale ou d'autres affections oculaires. Le patient présente de gros yeux larmoyants et une très une grande sensibilité à la lumière.

Causes

Le glaucome est lié à une élévation de la pression à l'intérieur de l'œil ; (cette pression ne devant pas dépasser plus de 21 millimètres de mercure).

Cependant la cause immédiate du glaucome est l'athérosclérose. C'est une mauvaise irrigation du nerf optique causée par l'obstruction des artères qui irriguent ce nerf. Ces artères sont entravées par des plaques contenant du cholestérol, des lipides ou des débris.

Le glaucome peut être lié à un facteur héréditaire ou un traumatisme oculaire ou encore à d'autres maladies ou une prise de médicaments à base de corticostéroïdes.

Traitement

Il n'existe pas de traitement curatif, mais un traitement symptomatique. L'ophtalmologiste administre des soins de suivi pour prévenir ou ralentir les dommages subséquents.

Il s'agira d'abord de diminuer la pression à l'intérieur de l'œil en améliorant la circulation sanguine au niveau du nerf optique. Ensuite, on applique des gouttes oculaires ou des prises de médicaments par voie orale pour réduire la cause de la pathologie.

Dans les cas les plus graves, le recours au traitement chirurgical au laser est préconisé. Il est souvent conseillé de faire des visites médicales chez l'ophtalmologiste pour prévenir tout risque.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Maladies ophtalmologiques

Santé Doc