12 juin 2014 AccueilMaladiesMaladies ophtalmologiquesConjonctivite

Traiter la conjonctivite

La conjonctivite, est l’une des affections oculaires les plus courantes chez les enfants et les adultes. Il s’agit d’une inflammation de la conjonctive, le mince tissu clair qui tapisse l’intérieur de la paupière et la partie blanche de l’œil.

Cette inflammation rend les vaisseaux sanguins plus visibles et donne à l'œil une couleur rose ou rougeâtre. La conjonctive est le résultat soit d'une infection virale, d'une infection bactérienne ou tout simplement d'une allergie. Cette infection bénigne chez l'adulte est à prendre au sérieux lorsqu'elle affecte les nouveau-nés.

Causes

Les causes de la conjonctivite sont diverses. A leur nombre on compte les virus, les bactéries, les allergies, une éclaboussure de produit chimique dans l'œil ou un corps étranger dans l'œil. Chez le nouveau né, la conjonctivite peut résulter d'un canal lacrymal bloqué. La conjonctivite virale et la conjonctivite bactérienne peuvent affecter un ou les deux yeux. La conjonctivite virale produit habituellement un écoulement aqueux, tandis que la conjonctivite bactérienne produit souvent un écoulement épais de coloration jaune-vert.

La conjonctivite allergique affecte les deux yeux et est une réponse à une substance pouvant causer une allergie telle que le pollen. Les éclaboussures de produits chimiques irritants ou de corps étrangers dans l'œil sont également associées à une conjonctivite. Parfois, le rinçage et le nettoyage de l'œil pour se débarrasser de l'objet provoque des rougeurs et des irritations.

Symptômes

Les symptômes de la conjonctivite peuvent inclure une coloration rouge ou rose du blanc de l'œil, le gonflement de la conjonctive et/ou des paupières, un écoulement de pus, des démangeaisons, une irritation, et/ou des brûlures au niveau des yeux, la sensation d'avoir un corps étranger dans l'œil et la formation de croûtes sur les paupières ou sur les cils.

La conjonctivite peut être aussi associée à des symptômes grippaux (fièvre, frissons). Les symptômes d'allergie, comme un nez qui démange, des éternuements, une irritation de la gorge, ou de l'asthme peuvent être présente en cas de conjonctivite allergique.

Diagnostic

Pour diagnostiquer la conjonctivite, le médecin a recours à un examen des yeux. Il peut également prélever un échantillon des sécrétions oculaires de la conjonctive pour analyse en laboratoire. Et ceci en présence d'un cas très grave de conjonctivite, lorsque les cornées sont touchées ou lorsqu'on a affaire à des infections répétées, qui ne répondent pas au traitement.

Traitement

Environ 65% des cas de conjonctivite se résorbent d'eux-mêmes sans traitement. La conjonctivite virale ne nécessite généralement pas de traitement spécifique. Les antihistaminiques ou des stabilisateurs de mastocytes peuvent être utilisés pour soulager les symptômes. Ainsi la povidone iode a été autrefois utilisée comme un traitement.

La conjonctivite bactérienne disparaît habituellement sans traitement. Les antibiotiques topiques peuvent être nécessaires uniquement si aucune amélioration n'est constatée après trois jours. Pour le type allergique, l'eau froide versée sur le visage avec la tête inclinée vers le bas resserre les capillaires, et des larmes artificielles aident parfois à soulager l'inconfort dans les cas bénins.

Dans les cas plus graves, les antihistaminiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être prescrits. La conjonctivite allergique persistante peut également exiger des stéroïdes topiques en gouttes.

Maladies ophtalmologiques

Santé Doc