23 septembre 2014 AccueilDossiersSanté publiqueDiabèteDiabète sucré

Diabète sucré : formes, symptômes, causes et prévention

Le diabète sucré est un groupe de maladies métaboliques caractérisées par des niveaux élevés de glucose dans le sang durant une période assez prolongée. Cette hyperglycémie est à l’origine de symptômes comme une miction fréquente, une soif accrue et une faim insatiable. Les complications graves à long terme comprennent des troubles cardiaques, un accident vasculaire cérébral et une insuffisance rénale. Le diabète sucré est soit dû à un dysfonctionnement du pancréas qui ne produit pas assez d’insuline ou à une résistance des cellules à l’insuline. On distingue trois principales formes de diabète sucré, à savoir le diabète de type 1, le diabète de type 2 et le diabète gestationnel. La prévention et le traitement du diabète sucré impliquent une alimentation saine, des exercices physiques et l’arrêt du tabac.

Le dépistage du diabète se fait par la mesure de la glycémie à l'aide d'un glycomètre. On parle de diabète lorsque la glycémie à jeun est supérieure à 7,0 mmol/l ou lorsque le taux de glucose plasmatique est supérieur à 11,1 mmol/l deux heures après une charge orale de 75 g de glucose.

Le diabète sucré est une maladie chronique, pour laquelle il n'existe pas de remède. La prise en charge se concentre sur le maintien des taux de sucre sanguins à des niveaux proches de la normale. Ceci peut être accompli avec un régime alimentaire adapté, de l'exercice physique et l'utilisation de médicaments appropriés. Ces médicaments comprennent l'insuline dans le cas du diabète de type 1 et des médicaments oraux destinés à accroître la production d'insuline dans les cas de diabète de type 2 et de diabète gestationnel.

Formes

Le diabète de type 1 résulte de l'incapacité du corps à produire suffisamment d'insuline. Cette forme était autrefois connue sous le nom de diabète sucré insulinodépendant ou de diabète juvénile.

Le diabète de type 2 commence par la résistance à l'insuline, une situation dans laquelle les cellules répondent incorrectement à l'insuline.

Le diabète gestationnel, est une forme de diabète qu'on rencontre chez des femmes enceintes n'ayant aucun antécédent de diabète. Il se produit dans environ 2 à 10% de toutes les grossesses et peut diminuer ou disparaître après l'accouchement.

Signes et symptômes

Les symptômes classiques du diabète sont la perte de poids, la polyurie (miction fréquente), la polydipsie (soif accrue), et la polyphagie (faim récurrente et insatiable). Dans le diabète de type 1, les symptômes sont visibles au bout de quelques semaines, tandis que ceux diabète de type 2 se développent beaucoup plus lentement.

Plusieurs autres signes et symptômes non spécifiques peuvent marquer l'apparition du diabète. Ils comprennent une vision floue, des maux de tête, la fatigue, la guérison lente des coupures et des démangeaisons de la peau. Des éruptions cutanées connues sous l'appellation de dermatoses du diabète peuvent également apparaître.

Causes

Le diabète sucré de type 1 est dû à une destruction des cellules productrices d'insuline du pancréas par le système immunitaire. Les causes de cette maladie auto-immune demeurent, à ce jour, inconnues, mais on pense que son apparition serait sous le contrôle de facteurs environnementaux. L'autre facteur prépondérant est d'origine génétique. Le diabète sucré de type 2 est, lui, causé par une résistance des cellules du corps à l'insuline.

Pour une raison inconnue, les récepteurs d'insuline situés à la surface des cellules cessent de fonctionner et les cellules ne perçoivent plus le signal qui leur indique de stocker le glucose. Le surpoids et l'obésité sont les facteurs favorisant l'apparition de cette forme de diabète. Le diabète gestationnel est dû à une baisse de la réactivité de l'organisme face à l'organisme, qui est doublé d'une insuffisance de la sécrétion d'insuline. Cette forme est induite par les hormones secrétées durant la grossesse.

Prévention

Il n'existe aucune mesure préventive pour le diabète de type 1. Le diabète de type 2 peut être évité en maintenant un poids normal, à travers l'exercice physique et une alimentation saine. Les changements alimentaires efficaces pour prévenir le diabète comprennent une alimentation riche en grains entiers et en fibres, de même que la consommation d'acides gras polyinsaturés qu'on trouve dans les noix, les huiles végétales et les poissons.

Limiter sa consommation de boissons sucrées et de viande rouge peut aussi aider à la prévention du diabète. Le tabagisme actif est également associé à un risque accru de diabète, de sorte que l'arrêt du tabac peut être également une mesure préventive importante.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Diabète

Santé publique

Santé Doc