18 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsPoignetTMS du poignet

Troubles musculo-squelettiques du poignet : facteurs et prévention

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) du poignet sont des lésions articulaires qui peuvent survenir à la suite de mouvements répétés au quotidien ou de mauvaises flexions. Le TMS est une pathologie progressive qui provoque des douleurs au niveau des tissus mous de l’articulation (les ligaments, les muscles, les tendons, etc.) et engendre d’autres types de complications (pathologies inflammatoires). Ces troubles peuvent survenir sous certaines conditions.

En général, les troubles musculo-squelettiques du poignet sont provoqués par une activité professionnelle. Toutefois, les activités de loisirs peuvent être parfois en cause (le sport ou différent type de travaux manuels, etc.). Les TMS surviennent le plus souvent de manière progressive ou assez rapidement suivant les facteurs environnements rencontrés.

Les TMS s'installent à la suite d'un manque de concordance entre la capacité physique du poignet et la fréquence de sollicitation de l'articulation ou des contraintes exercées sur l'articulation. Plusieurs éléments peuvent être à l'origine de ce dysfonctionnement. La pathologie se traduit par des fourmillements ou des douleurs dans la région de l'articulation.

Les facteurs concourant à l'apparition des TMS

En des plus des activités quotidiennes, d'autres facteurs sont susceptibles de provoquer la survenue de la pathologie du poignet. Il peut s'agir de facteurs biomécaniques, de facteurs psychosociaux, de facteurs individuels ou de facteurs liés à l'environnement de travail.

Les facteurs biomécaniques

Ce sont les facteurs qui sont régulièrement mis en cause lors de l'apparition des troubles musculo-squelettiques du poignet. Il peut s'agir de la fréquence des gestes du poignet, de l'inactivité du poignet (travail statique), des vibrations que subissent quotidiennement l'articulation, le froid, etc.

Les facteurs psychosociaux

Ces facteurs regroupent les différentes perceptions du salarié face à son emploi. Il peut s'agir de la monotonie du travail, de la tension créée par le souci d'atteindre les objectifs, de l'estime que l'employé a pour son travail, de l'absence de relations sociales correctes, etc.

Les facteurs individuels

Il s'agit, à ce niveau, des différentes prédispositions de l'individu lui-même. Ces facteurs se composent de l'âge, du sexe ou de certaines pathologies dont fait l'objet le patient (les affections inflammatoires, l'hypothyroïdie, etc.).

Conséquences

Si les troubles musculo-squelettiques ne sont pas traités, le patient peut être sujet à des complications. Il peut s'agir de simples inflammations (des tendons ou des ligaments) au niveau du poignet ou de lésions plus graves comme le syndrome du canal carpien. Cette affection se manifeste par la compression du nerf médian du canal carpien.

Prévention

Afin d'éviter l'apparition des troubles musculo-squelettiques du poignet, il est important d'alterner les tâches de travail. Ceci a pour objectif de varier les types de mouvements articulaires et de réduire les tensions produites. Il est également important d'accorder un temps de repos adéquat pour laisser le temps aux poignets de se rétablir.

Si possible, il est recommandé de proposer de nouvelles politiques managériales aux responsables pour améliorer les conditions sociales des employés. Ceci permet par extension d'améliorer les relations sociales de l'individu et de lutter contre le stress ressenti au travail.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Poignet

Santé Doc