20 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsPoignetFractures du poignet

Fractures du poignet : signes, classification et traitements

Les fractures du poignet regroupent les différentes lésions des os de cette articulation. Il peut s’agir d’une fracture de l’extrémité inférieure du radius ou des os du carpe. En général, les fractures les plus rencontrées sont les fractures de l’extrémité du radius communément appelé fracture de Pouteau-Colles.

Les fractures de l'articulation du poignet surviennent à la suite d'un traumatisme. En effet, les chutes violentes avec réception sur la main entraînent le plus souvent des fractures au poignet. Au niveau des personnes âgées, les femmes sont les plus touchées par ces fractures (causée par l'ostéoporose résultant de la ménopause).

Chez les adultes, les hommes demeurent les plus atteints. Dans la majorité des cas, la fracture survient lors d'une chute de grande hauteur (accident de travail, escalade, parapente, ski, moto, etc.).

Les signes d'une fracture du poignet

Ces signes varient en fonction de l'âge de l'individu et de la gravité de la fracture. Au niveau des factures d'une faible hauteur, le sujet ressentira des douleurs au niveau du poignet. L'articulation du poignet gonfle par la même occasion. La personne aura du mal à effectuer des mouvements articulaires.

Dans de rares cas, on peut observer aussi une déformation de l'articulation. Pour les factures dues aux chutes relativement hautes, le poignet de l'individu gonfle rapidement et il ressent une douleur vive. Il est, généralement, dans l'incapacité de mouvoir le poignet.

Les différents types de fractures

En fonction des os lésés ou de leur déplacement, on distingue plusieurs types de fractures : les fractures à déplacement postérieur (Pouteau-colles ou Gerard-Marchand), les fractures à déplacement antérieur (Goyrand-Smith), les fractures dites complexes, les fractures atypiques, etc.

Les fractures à déplacement postérieur

Il s'agit principalement des fractures de l'extrémité du radius. Dans ce type de fractures, l'os du radius se déplace vers l'arrière de la partie inférieure de l'os. Dans certains cas, ce traumatisme peut s'accompagner d'une fracture de faible envergure du cubitus.

Les fractures à déplacement antérieur

Cette fracture est similaire à la précédente sauf qu'ici, le radius se déplace dans le sens contraire. En effet, le radius se retrouve en avant de la base inférieure de l'os de l'articulation.

Les fractures complexes

Ce sont les fractures de la base inférieure du cubitus et du radius. Ces fractures sont accompagnées de plusieurs fragments d'os qui ne permettent pas une identification de la fracture (déplacement postérieur ou antérieur).

Les fractures atypiques

Les fractures atypiques sont des fractures sans déplacement des extrémités inférieures des os de l'avant-bras.

Le traitement des fractures du poignet

Plusieurs méthodes sont employées selon l'importance de la fracture. Ainsi, on retrouve le traitement dédié aux fractures avec déplacement et le traitement dédié aux fractures sans déplacement.

Le traitement des fractures avec déplacement

Ce type de fracture nécessite impérativement une intervention chirurgicale dans le but de reconstituer l'os lésé. Le chirurgien utilisera plusieurs techniques pour ce faire. Il pourra employer des broches, des fixateurs externes, des vis (simples ou bloqués), etc.

Le traitement des fractures sans déplacement

Dans ce traitement, l'intervention chirurgicale n'est pas obligatoire. Le spécialiste tente simplement de réorienter les os afin de diminuer le foyer de fracture. Le poignet sera donc sous plâtre ou résine pendant une période d'un à deux mois.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Poignet

Santé Doc