10 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsPoignetPseudarthrose du scaphoïde

Symptômes, diagnostic et traitements de la pseudarthrose du scaphoïde

Une pseudarthrose du scaphoïde est une absence de consolidation d’une fracture de l’os après une certaine période (6 mois ou plus). Elle survient, la plupart du temps, à la suite d’un traumatisme violent au niveau du poignet. Les symptômes de l’affection sont assez discrets ; ce qui rend difficile la détection de la lésion.

Le scaphoïde est l'un des os du poignet. Très fragile, c'est l'os le plus souvent fracturé à la suite d'un traumatisme du poignet et sa consolidation est assez difficile. Une fracture du scaphoïde doit se consolider dans un délai maximum de six mois. Passé ce délai, on parle de pseudarthrose. L'os n'est donc plus à ce moment capable de se consolider naturellement.

Symptômes

La pseudarthrose du scaphoïde passe souvent inaperçue pendant plusieurs mois et même plusieurs années. Cette pathologie devient douloureuse généralement à la suite d'un nouveau traumatisme du poignet. Les mouvements du poignet sont douloureux. Les douleurs se situent généralement au niveau du versant externe du poignet et à la base du pouce. Au fil du temps, les douleurs deviennent intenses, permanentes et invalidantes.

Diagnostic

Plusieurs clichés radiographiques du poignet de face et de profil seront effectués. Ainsi qu'un arthroscanner ou une IRM du poignet. Ces examens permettent de déterminer le stade d'avancement de la maladie, mais également d'évaluer l'état des surfaces articulaires, des ligaments et des vaisseaux sanguins du poignet.

Traitements

Le choix du traitement dépend du stade d'avancement de la maladie.

Un traitement conservateur

Ce traitement consiste en une intervention chirurgicale durant laquelle le chirurgien retire la zone fibreuse de la pseudarthrose, ensuite il ajoute une greffe osseuse (généralement prélevée au niveau du radius ou du bassin) au niveau de la fracture afin d'aider l'os à se consolider. Le tout est maintenu par des vis ou des broches.

Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour la pose de la greffe.

  • Technique de Matti-Russe

Pour cette méthode, la greffe est directement encastrée dans le scaphoïde sans être fixée.

  • Technique de Fisk

Pour cette technique, le chirurgien commence par corriger les déformations subies par l'os avant d'insérer la greffe puis l'os est stabilisé par des broches ou des vis.

  • L'usage d'une greffe vascularisée : opération de Zaidenberg ou opération de Mathoulin

Lorsque le scaphoïde est dans un très mauvais état, on utilise une greffe déjà vascularisée. Cette greffe permet de combler le vide osseux et apporte la vascularisation nécessaire à la consolidation de l'os.

Traitement conservateur impossible

Lorsque la pseudarthrose est à un stade avancé, l'usage d'une greffe ne permet pas de réparer le scaphoïde et on parle d'arthrose. Dans ce cas, le chirurgien pratique une intervention dans l'optique de bloquer le processus arthrosique.

  • Résection de première rangée du carpe

Cette intervention consiste à retirer tous les os de la première rangée du carpe et laisser la deuxième rangée venir s'articuler avec l'extrémité distale du radius. Ensuite le poignet sera immobilisé pendant environ deux semaines puis des séances de rééducation seront faites.

  • Arthrodèse partielle

Pour cette intervention, le scaphoïde est retiré puis on fusionne le lunatum, le triquetrum, le capitatum et l'hamatum. Cette intervention permet d'obtenir un poignet stable, pourvu d'une certaine mobilité et indolore.

  • Arthrodèse totale

On fusionne complètement les os du poignet en position fonctionnelle. Cela permet de stabiliser la main pour pouvoir mouvoir correctement les doigts.

  • Prothèse totale de poignet

Pour cette intervention, les os du poignet sont retirés puis remplacés par une prothèse qui articulera les métacarpiens avec le radius.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Poignet

Santé Doc