18 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsPoignetKyste arthro-synovial du poignet
Kyste arthro-synovial du poignet

Sections de l'article

  1. Examens
  2. Traitements

Kyste arthro-synovial au poignet : examens et traitements

Le kyste arthro-synovial du poignet est une tuméfaction apparaissant le plus souvent sur la face dorsale ou la face palmaire de cette articulation.

Le liquide synovial lubrifie les articulations. Il peut arriver que la poche synoviale crée une excroissance qui, à son tour, va se remplir de liquide et donner naissance à un kyste. Le kyste arthro-synovial apparait le plus souvent chez l'adulte jeune et peut disparaitre dans certains cas de manière spontanée. Dans d'autres situations, il faut nécessairement le traiter, après une série d'examens d'imagerie médicale.

Les causes exactes de l'apparition du kyste sont inconnues. Sa survenue serait liée au vieillissement de la capsule articulaire, qui est un tissu entourant l'articulation. Des mouvements répétitifs ainsi que des chocs fréquents pourraient en être les origines, selon certains spécialistes.

On observe l'apparition d'une boule au niveau du poignet. Cette boule est de taille variable et peut ne pas être visible dans certains cas. La tumeur peut disparaitre et réapparaitre quelque temps après. Le kyste est souvent douloureux et peut provoquer une diminution de la mobilité du poignet et une raideur de l'articulation.

Examens

Des clichés radiographiques du poignet réalisés de face et de profil permettent de s'assurer de l'absence de lésions ostéo-articulaires. L'échographie donne une meilleure vue de l'état des tendons et des vaisseaux sanguins de cette l'articulation. Elle permet aussi de confirmer la nature du liquide contenu dans le kyste.

Traitements

Le kyste peut disparaitre naturellement. Mais quand sa présence est gênante et qu'il provoque des douleurs ainsi qu'une diminution de la mobilité du poignet, plusieurs méthodes sont envisageables pour le résorber.

Méthode de la ponction

Cette technique consiste à vider le kyste à l'aide d'une seringue. Le résultat est immédiat, mais le taux de récidive est élevé.

Traitement chirurgical

Cette intervention consiste à retirer le kyste ainsi qu'une partie de la capsule articulaire afin de réduire les risques de récidive. Elle se fait le plus souvent sous anesthésie locorégionale et en ambulatoire. Deux techniques sont utilisables pour réaliser cette intervention.

  • La technique classique

Pour cette intervention, le chirurgien en suivant le sens des plis cutanés pratique une incision transversale puis retire le kyste ainsi que la partie de la capsule articulaire contenant les petites formations kystiques pouvant causer des récidives. Dans ce cas, la mise en place d'une orthèse dans le but d'immobiliser le poignet est nécessaire. Pour permettre au patient de retrouver rapidement la mobilité de son poignet, des séances de rééducation seront nécessaires. Deux techniques chirurgicales peuvent être utilisées.

  • Avec l'arthroscopie

Ici le chirurgien pratique deux petites incisions. Dans l'une d'elles, il introduit une caméra et dans l'autre un petit appareil permettant de retirer le kyste. À la suite de l'intervention, il n'est pas nécessaire d'immobiliser le poignet.

Complications possibles après une intervention

Dans de très rares cas, il peut y avoir une récidive après l'opération chirurgicale. On note aussi d'autres complications possibles dont la raideur du poignet, des hématomes, une algodystrophie entre autres.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Poignet

Santé Doc