10 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsPoignetMaladie de Kienbock

Maladie de Kienbock : causes, symptômes, diagnostic, traitement

Le semi-lunaire est nourri par des artérioles (très petites artères). Il peut arriver que l’apport sanguin soit interrompu. L’os n’étant pas alimenté correctement va commencer à se dégrader.

La maladie de Kienbock est une pathologie se traduisant par une nécrose aseptique du semi-lunaire, os appartenant à la première rangée du carpe.

Causes

Un certain nombre de facteurs sont à la base de l'apparition de la maladie de Kienbock. Une différence de longueur entre le radius et le cubitus ainsi qu'une pente radiale excessive provoquent une hyperpression sur le semi-lunaire. Cette forte pression appauvrit l'apport sanguin de l'os et entraine progressivement une nécrose de l'os. Un traumatisme violent ou des chocs à répétition peuvent également dégrader la vascularisation de l'os.

Symptômes

La personne atteinte par cette maladie ressent des douleurs au niveau du semi-lunaire et une raideur au niveau du poignet. Le patient présente également une perte de force de serrage.

Diagnostic

Des radiographies standards (clichés de face et de profil du poignet) sont généralement suffisantes afin de déceler la maladie de Kienbock. Mais à un stade précoce de la maladie, la radiographie peut être normale. Elle doit être complétée par un scanner ou une IRM qui montrent les différences de contraste ou d'altérations osseuses qui sont les signes d'un début de nécrose.

L'évolution de la maladie de Kienböck est définie par quatre stades radiologiques.

Premier stade

À ce stade les images radiologiques standards du semi-lunaire paraissent normales. Les signes montrant la nécrose naissante sont visibles qu'à partir d'un scanner, une scintigraphie osseuse ou une IRM.

Deuxième stade

On assiste à une déformation de l'os au niveau de la partie supérieure ainsi qu'à une modification des contrastes au niveau de l'épaisseur de l'os.

Troisième stade

À ce stade le semi-lunaire commence à se briser en plusieurs fragments.

Quatrième stade

Les signes d'arthrose de poignet sont désormais visibles et on assiste à un affaissement du semi-lunaire.

Traitements

Le choix du traitement dépend du stade d'avancement de la maladie.

Traitement non chirurgical

Lorsque la maladie est diagnostiquée de manière précoce, il est possible de stopper le processus de nécrose et restaurer la vascularisation au niveau de l'os en immobilisant le poignet pendant plusieurs semaines.

Traitement chirurgical

Le choix de la technique chirurgicale dépend de l'état du semi-lunaire.

  • Techniques chirurgicales conservant le semi-lunaire

Ces techniques ont pour but de diminuer la pression sur le semi-lunaire en lui accordant plus de place dans le carpe. Le chirurgien pourra pratiquer une ostéotomie du radius dans le but de diminuer la longueur du radius afin que celle-ci soit identique à celle du cubitus. On peut également modifier l'inclinaison du radius. Dans certains cas, on cherche à améliorer la vascularisation du semi-lunaire en implantant un pédicule vasculaire artério-veineux dans l'os.

  • Techniques supprimant le semi-lunaire

Ces techniques sont utilisées lorsque le semi-lunaire est trop abimé. Il est possible pour le chirurgien de remplacer l'os par une prothèse en silicone. Une autre technique consiste à retirer les os de la première rangée du poignet : on parle de résection de la première rangée des os du carpe.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Poignet

Santé Doc