10 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsPoignetFractures du scaphoïde

Fractures du scaphoïde : symptômes, diagnostic et traitements

Entre le cubitus et le métatarse du pouce, se trouve le scaphoïde, l’un des huit os du carpe. Une fracture de cet os peut survenir à la suite d’un traumatisme du poignet, lors d’une chute sur la paume de la main par exemple. Il importe de diagnostiquer rapidement cette fracture afin de la traiter et soulager l’articulation. Cette diligence permet d’éviter divers complications dont la pseudarthrose chronique.

La fracture du scaphoïde est l'une des fractures les plus fréquentes du poignet. Elle doit être diagnostiquée et traitée assez rapidement pour éviter les complications.

Description du scaphoïde

Le scaphoïde fait parti de la première rangée d'os du poignet qui s'articule avec le radius et le cubitus. C'est l'un des plus gros os du poignet, mais c'est également l'os le plus fragile. En effet à la suite d'un traumatisme, le scaphoïde est l'os le plus exposé aux fractures.

Le scaphoïde est très peu vascularisé, il est nourri par une artère très fragile. Lors d'une fracture du scaphoïde le traitement doit être fait assez tôt et bien fait sinon l'artère peut se détériorer définitivement et entrainer une absence consolidation du scaphoïde du fait de la non-vascularisation des deux fractions de l'os.

Symptômes

La fracture du scaphoïde entraine l'apparition d'un œdème douloureux au niveau du poignet. Cette fracture provoque des douleurs sur le bord externe et au niveau de la face dorsale du poignet. En général, le patient n'est pas en mesure de mouvoir son poignet correctement.

Diagnostic

Lors de l'examen clinique, le médecin pratique une compression de la colonne du pouce ou exerce une pression au niveau de la racine du pouce. Si le patient ressent une douleur lors de ces examens, on pense immédiatement à une fracture du scaphoïde.

Des radiographies du poignet seront prescrites. Mais il peut arriver que la fracture ne soit pas visible sur les radiographies. Pour écarter le doute, le médecin peut demander une IRM ou un scanner.

Traitements

Le choix du traitement des fractures du scaphoïde dépend de la gravité de celle-ci.

Traitement des fractures non déplacées

Pour les fractures du scaphoïde qui ne présentent pas de déplacement, un traitement orthopédique est réalisé. Il consiste à poser un plâtre prenant l'intégralité du poignet ainsi que la première phalange du pouce. Le patient doit observer une période d'immobilisation de son poignet. Cette période dépend de l'évolution de la consolidation (entre deux et quatre mois).

Les fractures du scaphoïde dont le trait de fracture est situé très haut même si elles sont stables doivent être traitées de manière chirurgicale.

Traitement des fractures déplacées

Pour ce type de fractures, on a recours à l'ostéosynthèse. Cette intervention chirurgicale a pour but de réduire le déplacement et stabiliser le scaphoïde à l'aide de vis, d'agrafes ou de broches. À la suite de l'intervention la pose d'un plâtre est souvent nécessaire pour immobiliser le poignet jusqu'à consolidation complète. Après le retrait du plâtre, des séances de rééducation sont nécessaires.

La pseudarthrose, une complication

Lorsque les fractures du scaphoïde ne sont pas diagnostiquées assez tôt ou que la durée d'immobilisation n'a pas été suffisante, une pseudarthrose peut s'installer. Elle se caractérise par une absence de consolidation de la fracture. Elle peut provoquer à long terme une arthrose du poignet. Son traitement est chirurgical et consiste à poser une greffe osseuse ou de synthèse.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Poignet

Santé Doc